Aller au contenu. | Aller à la navigation

narthex Art Sacre, Patrimoine, Creation

Ils ont des oreilles, qu'ils entendent

Dans notre monde saturé de sons, savons-nous entendre vraiment le message que nous livre la musique? « Ils ont des oreilles et n’entendent pas » dit le prophète Jérémie (5, 21) : la musique n’est pas un fond sonore, elle nous parle à sa manière.

Pinceaux et cordes

Les artistes nous sont connus grâce aux œuvres qu’ils nous ont laissées dans la forme d’expression qu’ils ont choisie en s’adressant à l’œil ou à l’oreille. Mais ils ont souvent cultivé les autres formes d’expression artistique qui ont à leur manière nourri leurs créations. Combien de peintres ont été fascinés par la musique à l’image de Vermeer exposé en ce moment à Paris. En peignant un luth, une guitare ou un clavecin, qu’avait-il dans les oreilles ? Promenons-nous au pays des cordes pincées.

Lire la suite…

Et Resurrexit

La résurrection du Christ que nous venons de célébrer est l'évènement central pour les chrétiens, sans lequel "notre foi est vaine" comme dit Saint Paul. Les musiciens comme les peintres pouvaient-ils rester muets devant cette vérité tellement extraordinaire ? La liturgie nous invite à chanter la mort et la résurrection du Seigneur dans le Credo : en toutes époques les compositeurs proposent leurs créations. Certes, aujourd'hui, la liturgie ne donne plus la possibilité de chanter les messes de Mozart ou de Haydn, mais ces œuvres n'ont pas été écrites pour le concert, la musique va au-delà des mots : elle nous fait découvrir que chanter le Credo est bien autre chose que simplement le réciter.

Lire la suite…

Stabat Mater (2/2)

La force du texte du Stabat Mater a inspiré et continue d'inspirer les compositeurs. Comment des images aussi violentes ne trouveraient aucun écho avec les temps qui sont les nôtres ? C'est bien ce sentiment de l'actualité d'un tel texte qui a motivé le compositeur polonais Krzysztof PENDERECKI né en 1933. Son "Stabat Mater" est une partie incluse dans sa "Passion selon Saint Luc" dont il forme un des moments les plus impressionnants. La rencontre entre tradition et modernité nourrit notre méditation en ce temps de Carême en nous ouvrant vers la lumière qui nous est promise.

Lire la suite…

Stabat Mater (1/2)

Le temps du Carême dans lequel nous entrons est propice à la découverte ou l’approfondissement d’œuvres musicales plus directement liées à la liturgie. Les programmes de concerts ne manqueront pas de proposer des « Stabat Mater » dont le plus connu est sans doute celui de Pergolèse. Mais de nombreux compositeurs de toutes les époques ont été inspirés par ce texte riche en images fortes qui associent le chrétien aux souffrances de la Vierge Marie au pied de la Croix et trouvent dans cette prière un réconfort et une espérance.

Lire la suite…

Monteverdi et la nouvelle musique

Nous célébrons cette année le quatre-cent-cinquantième anniversaire de la naissance de Claudio Monteverdi né en 1567. De nombreux concerts et publications seront sûrement proposés ; nous le rencontrerons aussi sur Narthex au cours des mois à venir. En guise d’ouverture voici une clé essentielle non seulement pour le situer dans l’histoire de la musique mais surtout pour percevoir ce qu’il a cherché à exprimer de toute expérience humaine et donc de le vivre plus intensément.

Lire la suite…

L'expérience du silence

Narthex a eu récemment l’occasion de visiter l’abbaye cistercienne de Maubuisson près de Pontoise. Les bâtiments subsistants de ce monastère fondé par Blanche de Castille, sont devenus un centre dédié à la création contemporaine : ils accueillent pour une longue période des artistes à qui est donné le temps de s’approprier les lieux et de laisser venir en eux l’acte créateur dans la contemplation et le recueillement. Ils suivent les traces des religieuses qui ont vécu ici dans la régularité et le silence monastiques, ce silence dont nous avons tant besoin aujourd’hui, ce silence que les musiciens nous aident à vivre à l’exemple de Beethoven.

Lire la suite…

La musique: dévoilement

La fête de l’Epiphanie ne rappelle pas seulement un évènement passé – la visite des Mages – elle célèbre la manifestation au monde, que représentent ces savants étrangers, de la venue d’un Enfant : Dieu entre dans notre humanité et se rend visible. Mais ce monde que représentent les Mages, où est-il en vérité ? En quoi cela nous concerne-t-il personnellement ? Que nous en dit un Jean-Sébastien Bach ?

Lire la suite…

Avent, attente, avènement...

Nous savons tous que l’Avent est un temps d’attente et de préparation pour les chrétiens à la fête de Noël par laquelle ils célèbrent la venue du Christ parmi les hommes. Mais la liturgie ne fait pas que nous rappeler cet évènement fondateur, elle nous oriente vers l’avenir : le retour du Christ à la « fin des temps », cet avènement à la Vie nouvelle qui est proclamé dans le CREDO : « et j’attends la vie du monde à venir ». Dire ce texte est une chose, le chanter en est une autre comme nous l’apprennent les musiciens. Que nous révèle un Beethoven de ce texte ?

Lire la suite…

L'art: une illusion ?

En écho à l’exposition « Arnold Schönberg : peindre l’âme » au musée d’art et d’histoire du Judaïsme à Paris, voici quelques extraits de l’une des œuvres majeures de Arnold Schönberg en tant que compositeur: l’opéra "Moïse et Aaron". Il nous y est donné d’approcher la nature profonde de la création artistique et ce que l’art seul est capable de nous révéler. Un des textes bibliques les plus anciens résonne étrangement avec notre temps : encore fallait-il qu’un artiste tel que Schönberg nous le dévoile.

Lire la suite…

Chanter le Requiem

En 1986 – il y a juste 30 ans – mourait des suites d’un grave accident de la route le compositeur Maurice Duruflé (né en 1902). Au cours des années 1945/46, il y a 70 ans, il écrivait une de ses œuvres majeures : le Requiem pour chœurs, solistes et orchestre sur les thèmes de l’office grégorien. En ce temps de « commémoration des fidèles défunts » comme on disait jadis, nos oreilles sont particulièrement disposées à entendre cette musique qui ne ressemble à aucune autre.

Lire la suite…

Schönberg, Kandinsky : ou la vérité en art

Une exposition sur le compositeur Arnold Schönberg (1874-1951) intitulée « Peindre l’âme » vient de s’ouvrir au musée d’art et d’histoire du Judaïsme à Paris. Connu pour ses recherches dans le domaine du langage musical, perçu souvent comme hermétique, Schönberg fut un explorateur, un découvreur, un aventurier de la musique qui a ouvert des portes vers la musique d’aujourd’hui ; mais pas seulement la musique, la peinture fut aussi son mode d’expression car, au-delà des sons ou des images, c’est bien la quête de la vérité qu’il a poursuivie au long de sa vie.

Lire la suite…

Reprendre, répéter ?

En ces jours de reprise, certains d’entre nous sont guettés par un sentiment de lassitude ou d’ennui : le « à quoi bon tout cela » n’est pas loin. Job ne disait pas autre chose : « Vraiment la vie de l’homme est une corvée, il fait des journées de manœuvre. » (Job 7,1) La musique pourrait-elle à sa manière nous révéler ce que reprendre veut dire, alors qu’elle n’est elle-même fondamentalement que reprise ?

Lire la suite…

La musique, divine harmonie: Hildegard Von Bingen 3/3

L’expérience de la vie humaine vécue comme un combat est de tous les temps. Depuis Saint-Paul, les grands mystiques chrétiens ont tous vécu en leur chair cette tension qui peut aller jusqu’à la violence entre l’aspiration au bien qui les habite et le constat de leurs propres chutes. Hildegarde s’inscrit dans une double tradition : celle des Mystères médiévaux représentés sur les portails de nos églises et celle des « psychomachies » ou combat des vices et des vertus.

Lire la suite…

La musique divine harmonie: Hildegard von Bingen 2/3

Les œuvres musicales composées par Hildegard von Bingen sont regroupées en deux recueils : la « Symphonia harmoniae caelestium revelationum » ou « symphonie de l’harmonie des révélations célestes » et un drame intitulé « Ordo virtutum » dans la tradition médiévale du combat des vices et des vertus. C’est par une pièce du premier de ces recueils que nous entrerons dans l’univers musical d’Hildegarde.

Lire la suite…

La musique divine harmonie: Hildegard Von Bingen 1/3

Le blog « Ecrits mystiques » que vous trouvez sur notre site de Narthex propose une découverte des écrits de Sainte Hildegarde, cette figure extraordinaire du 12ème siècle à qui fut donné de contempler à travers des visions d’une grande précision le mystère de la vie en Dieu. Mais parlerait-on encore aujourd’hui d’elle si son œuvre se limitait seulement à décrire ses visions ? Par son intérêt pour de nombreux domaines de la vie, elle nous est proche : laisser un nom dans le domaine de la création musicale, surtout au Moyen-Âge, quand on est moniale de surcroît, voilà de quoi nous étonner et nous inciter à ouvrir nos oreilles.

Lire la suite…

Un musicien dans la guerre

Les musiciens connaissent les souffrances corporelles qu’exige tout instrument : la crampe du violoniste ou les lèvres du trompettiste en sont des exemples souvent cités. Mais lorsqu’un pianiste perd un bras par blessure de guerre, comment survivre à pareille horreur ? Deux attitudes s’offrent à lui : le désespoir ou le défi. Voici, à l’heure où nous venons de célébrer le centenaire de la bataille de Verdun, un exemple extraordinaire de courage dans l’adversité.

Lire la suite…

La musique, vérité de l'homme ?

Il y a cent vingt ans résonnaient pour la première fois les étranges harmonies de la Messe des Pauvres d’un compositeur tout aussi étrange, né il y a tout juste cent cinquante ans : Erik Satie (1866-1925). Enigmatique, contradictoire, mystificateur ou précurseur génial et méconnu ? Son amitié humaine et artistique avec un Claude Debussy ou un Darius Milhaud ne permet pas de balayer d’un trait de plume une telle question. Au-delà de toute figure apparente se cache une nature profonde, celle d’un homme. Pourquoi en serait-il autrement pour Satie ?

Lire la suite…

Chanter la lumière et le feu

L’iconographie traditionnelle nous a habitués à considérer l’évènement de la Pentecôte exclusivement sous la forme de langues de feu tombant sur la tête des Apôtres. Mais l’Ecriture Sainte présente cet évènement d’abord comme un surgissement sonore. La musique, dans sa nature de souffle et de durée, ne serait-elle pas une expression privilégiée qui nous révèle quelque chose de la nature même de l’Esprit ?

Lire la suite…

La force de l’art : le musicien et la guerre

1915/1916 : la guerre s’éternise, l’espoir recule d’en voir un jour la fin : « la bataille de Verdun impose à l’armée française une suite pratiquement ininterrompue de combats du 21 février au 24 octobre 1915, impliquant la montée en ligne de presque toutes les divisions sans aucune possibilité de repos sur des positions aménagées. » (Pierre Miquel, les Poilus). Quel est le sens de tout cela ? L’exposition au Petit Palais à Paris de l’œuvre de Georges Dévallières dont on sait combien il fut marqué par l’expérience de la guerre, nous place à nouveau devant la grande question : quelle place pour l’artiste quand le monde s’embrase ?

Lire la suite…

Ecouter, entendre, comprendre, contempler

Le 5 mars dernier nous quittait un musicien qui aura marqué l’histoire : Nikolaus Harnoncourt. Nous le connaissons surtout pour ses recherches et ses enregistrements sur la musique baroque. Sa démarche n’est pas celle d’un simple archéologue. Ses explorations de manuscrits originaux, d’instruments et de traités anciens n’ont eu qu’un seul but : retrouver, au-delà des vernis accumulés au fil des années, la vraie nature de cette musique pour que nous ouvrions nos oreilles à la recevoir et à la comprendre.

Lire la suite…

Déploration, contemplation, espérance

Nous voici à quelques jours de la Semaine Sainte, où les chrétiens célèbrent les évènements fondateurs de leur foi : la mort et la résurrection du Christ. La joie de Pâques passe par le drame du Vendredi-Saint. La liturgie d’une merveilleuse richesse de ces jours a été la source de nombreux chefs-d’œuvre parmi lesquels la musique n’occupe pas une mince place.

Lire la suite…

Les ombres du temps

Il y a exactement 100 ans, naissait le grand compositeur français Henri Dutilleux. Nous avons déjà évoqué son œuvre à l’occasion de l’inauguration de la nouvelle Philharmonie de Paris, mais comment passer sous silence un tel anniversaire qui concerne une des plus éminentes figures de la musique française de notre temps ? Où l’on pourra vérifier que la création artistique traduit en profondeur les grandes questions de notre époque.

Lire la suite…

La création musicale: une aventure?

Avec Pierre Boulez (1925-2016) disparaît un compositeur de tout premier plan dont l’œuvre est cependant peu connue du grand public. Il est vrai qu’elle répond à des canons de composition qui nous sont bien peu familiers ; musique qui nous dérange plus qu’elle ne nous séduit. Voilà qu’une fois de plus nous est posée la question que l’on entend souvent devant une création contemporaine : « mais à quoi cela peut-il bien servir ? »

Lire la suite…

Préludes pour l'an nouveau

La musique n’aurait-elle pas quelque chose à nous apprendre en cette période où nous nous tournons vers l’avenir que nous souhaitons heureux pour tous ? Qui peut dire ce que sera 2016 ? Ainsi que la musique, l’année nouvelle se présente à nous comme un prélude ou une ouverture. Les premiers jours de l’année comme les premières notes d’un prélude colorent déjà mystérieusement ce qui sera donné par la suite : bref voyage à travers quelques préludes…

Lire la suite…

Oui, un enfant nous est né

Cette parole du prophète Isaïe (chap. 9) que nous entendons au cours de la messe de minuit devrait résonner d’une manière particulière alors que nous avons vécu des évènements tragiques. La musique nous révèle à sa manière la force de cette prophétie : la joie de la crèche ne masque pas la gravité de cette naissance pas comme les autres. Ouvrons nos oreilles à une musique que nous croyons bien connaître.

Lire la suite…

La musique toujours...

Il y a quarante ans, le compositeur russe Dimitri Chostakovitch mourait à Moscou. Il était né à Saint-Pétersbourg en 1906. Auteur de quinze symphonies, il nous laisse dans son œuvre abondante le témoignage musical d’un artiste qui a dû mener sa carrière dans des circonstances difficiles et des violentes : la guerre, le régime soviétique… Chercher le chemin du beau dans un tel monde, cela est-il vraiment utile ?

Lire la suite…

Peindre la musique ?

Cette question peut paraître bien étrange : nous connaissons cependant des exemples de peintres qui furent de fins amateurs et connaisseurs de musique, voire musiciens eux-mêmes comme Arnold Schönberg. Une double exposition sur Marc Chagall et la musique nous invite à ouvrir nos yeux et nos oreilles sur ce lien mystérieux entre la peinture qui est immobilité et la musique qui n’est que mouvement.

Lire la suite…

Les Histoires sacrées, entre magnificence et émotion

En septembre et en octobre derniers furent présentées en différents lieux de Nantes trois « Histoires sacrées » de Carissimi et de son élève Marc-Antoine Charpentier. Ces œuvres seront données à Angers dans quelques mois, puis à Guérande, Sablé-sur-Sarthe, Laval… La musique nous invite à une autre lecture de l’Ecriture Sainte.

Lire la suite…

La dédicace d'une cathédrale

Le dimanche 20 septembre dernier a été célébrée la liturgie solennelle de la Dédicace de la nouvelle cathédrale déployée de Créteil. Construite sur le seul espace disponible, celui de l’ancienne cathédrale presque enfouie au milieu des hautes tours environnantes, Notre-Dame de Créteil élève vers le ciel son architecture contemporaine, présence visible au cœur de la cité.

Lire la suite…

Reprendre, redire, recommencer, à quoi bon ?

En cette période dite de « reprise » des activités ordinaires, ne sommes-nous pas tentés par la lassitude ? Après des journées de découverte, de détente, d’ouverture, voici le retour de ce que nous ne connaissons que trop, semble-t-il à certains. Mais cette réalité de la « reprise » ne signifie-t-elle que cela ? La musique va nous aider à percevoir ce que « reprendre » veut dire en profondeur.

Lire la suite…

Francis Poulenc à Rocamadour

En août 1936, alors qu’il était en vacances en Corrèze, Poulenc apprit le décès accidentel et violent de son ami le compositeur Pierre-Octave Ferroud. Ayant prévu de se rendre au sanctuaire de Rocamadour, il y fit une expérience forte et décisive : un retour vers la foi de sa famille paternelle d’origine aveyronnaise. De cette station devant la statue de la Vierge Noire sont nées les Litanies à la Vierge noire de Rocamadour, écrites en quelques jours, écho de sa confiance retrouvée traversée de doutes et de révoltes. C’est sans doute pourquoi cette œuvre magnifique de Poulenc nous touche aujourd’hui.

Lire la suite…

Regarder pour voir, écouter pour entendre

Le musée de Vic-sur-Seille en Lorraine propose cet été une riche exposition pour célébrer le centenaire de la redécouverte du peintre Georges de La Tour. Plus qu’à d’autres périodes de l’année, ce temps de « vacances » s’offre à chacun non pas comme un vide mais comme un espace intérieur libéré des encombrements quotidiens et donc accueillant à la contemplation de ce que nous ne savons plus voir ou entendre : un dialogue inattendu s’instaure entre peinture et musique, comme ici entre Georges de La Tour et Monsieur de Sainte-Colombe.

Lire la suite…

Le chant des oiseaux

En ce début du mois de juillet, tous ne pourront partir en vacances, mais tous sont appelés à prendre le temps de contempler la nature, ses couleurs, ses chants, que l’on soit à la campagne, au bord de la mer ou dans les villes où parcs et squares abritent des richesses insoupçonnées. En ces temps où l’on se préoccupe de notre planète, où le pape François lui-même y consacre sa réflexion, il est opportun de nous arrêter sur une œuvre où dialoguent la nature et la musique.

Lire la suite…

La musique est une architecture

Il y a 60 ans s’achevait la construction de la chapelle Notre-Dame-du-Haut à Ronchamp ; il y a 50 ans mourait son créateur Le Corbusier. Une exposition lui rend hommage au Centre Pompidou à Paris, de nombreuses manifestations sont prévues à Ronchamp. Musique et architecture sont nécessairement en dialogue : c’est dans la nature de l’une de faire entrer l’autre en résonance et ainsi de lui permettre d’atteindre sa plénitude d’espace de volumes et de sons.

Lire la suite…

Esprit de feu, Esprit de lumière

Dieu, nul ne l’a jamais vu, nous dit la Bible. Mais est-il pensable de donner à contempler quelque chose de l’Esprit ? Certes l’art n’en a pas la prétention. Pourtant les artistes n’ont pas manqué pour essayer, non pas de nous montrer, mais simplement de nous permettre de vivre une expérience susceptible de nous conduire à accueillir en nous cet Esprit que l’Eglise célèbre en cette fête de la Pentecôte.

Lire la suite…

La Paix, malgré tout

En ces jours où nous célébrons le soixante-dixième anniversaire de l’armistice qui mit fin à la guerre 1939/45, nous savons que la violence sous toutes ses formes perdure au point d’être tentés de nous désespérer : la paix est-elle possible en notre monde ? Le compositeur Arthur Honegger (1892-1955) mit la dernière main à sa 3ème symphonie, qu’il a appelée « symphonie liturgique » justement en 1945. Le final s’intitule « Dona nobis pacem ».

Lire la suite…

Peinture et musique: montrer l'invisible

Le musée du Louvre vient d’ouvrir une passionnante exposition sur l’œuvre religieuse du peintre Nicolas Poussin (1594-1665). Si l’on connait bien Les Bergers d’Arcadie, toile souvent reproduite, cette exposition sera pour beaucoup d’entre nous une découverte de ce versant de l’œuvre de Poussin que le musée du Louvre n’a pas hésité à appeler : « Poussin et Dieu ».

Lire la suite…

Chanter la Résurrection

La Résurrection du Christ, cœur de la foi des chrétiens, a inspiré les artistes, peintres, sculpteurs ou musiciens, depuis les origines. Mais que donner à entendre de cet évènement dont nul ne fut témoin, que donner à voir de cette lumière qu’aucun mot ne peut décrire ?

Lire la suite…

MOZART : un chemin vers la lumière

Voici une proposition musicale qui pourra vous surprendre : en ces jours où les chrétiens s’apprêtent à célébrer le cœur de leur foi en un Dieu mort et ressuscité par amour pour les hommes, parler d’opéra peut paraître incongru : Mozart nous aide à ne pas nous enfermer dans nos catégories trop fermement fixées, par exemple entre la musique dite profane et la musique dite sacrée.

Lire la suite…

Chanter pour se rappeler

La liturgie du temps de Carême nous propose pour le quatrième dimanche, dans une semaine, le psaume 136 « Au bord des fleuves de Babylone ». Les images fortes de ce texte ont naturellement parlé aux musiciens qui nous en révèlent une part de profondeur dans son poids d’expérience de l’humanité souffrante.

Lire la suite…

Aldo Ciccolini: la lyrique pianistique

Il y a quelques jours nous quittait le pianiste italien Aldo Ciccolini : la tradition lyrique qu’il tenait de ses origines napolitaines transfigurait ses interprétations, en particulier celles de Chopin dont nous connaissons le goût pour le bel canto. Merveilleuse résonances entre le soleil de la baie de Naples et la grande plaine polonaise, tout cela offert grâce au truchement du véritable orchestre qu’est capable d’être un piano.

Lire la suite…

L’espace de la résonance

Un évènement musical exceptionnel vient d’avoir lieu à Paris : il n’est pas si fréquent qu’une nouvelle salle de concert ouvre ses portes, surtout de la qualité de la nouvelle Philharmonie. Le concert d’inauguration comportait une œuvre du compositeur Henri Dutilleux, décédé en 2013. La question du rapport son/espace est au cœur de sa recherche, particulièrement TIMBRES, ESPACE, MOUVEMENT que je vous propose de découvrir.

Lire la suite…

Noël: chemins de musique

Comme nous l’avons fait pour le temps de l’Avent, voici l’histoire étonnante d’une chanson très ancienne venue jusqu’à nous par transformations successives : en chemin, une simple mélodie populaire amasse des pierres nouvelles pour devenir un précieux joyau poétique et musical.

Lire la suite…

Un chant pour l'Avent : du fond du temps au mystère à venir

Ce n’est pas un hasard si le cantique "Toi qui viens pour tout sauver" est un des plus répandus dans les communautés en cette période qui précède Noël : l’Avent. Ce cantique plonge ses racines dans les sources les plus lointaines de notre histoire musicale. C’est ce parcours à travers les siècles que je vous propose de découvrir : une musique venue de très loin en arrière nous invite à regarder très loin en avant.

Lire la suite…

La Toussaint: chant des anges, chant des saints

La contemplation bienheureuse du Dieu de lumière, « silence mélodieux de l’éternité » selon Olivier Messiaen, plénitude du chant intérieur, comment évoquer la gloire des saints ? Poésie, image et musique ouvrent nos yeux et nos oreilles à l’au-delà des sons et des formes : ce que nous ne pouvons imaginer parviendrait-il à se dire à travers les sentiers de l’art ?

Lire la suite…

Le chant de la paix

Des mots comme menaces, guerre, luttes, violence, souffrances, exodes, réfugiés, remplissent les colonnes de nos journaux. Alors que l’aspiration à la paix ne cesse d’habiter les cœurs de «bonne volonté ». Il y a plus de cinquante ans, le compositeur Darius Milhaud (1892-1974) offrait au monde sa cantate « Pacem in terris » sur le texte de l’encyclique du pape Jean XXIII. Mais que peut bien apporter à ce texte une musique si belle soit-elle ?

Lire la suite…

Le buffet d'orgue: une architecture

Les 20 et 21 septembre prochains sera inauguré le grand orgue de la cathédrale Notre Dame de Paris à l’occasion de la fin des travaux de la dernière tranche de restauration. Après plusieurs mois de silence résonnera à nouveau cet instrument sous les voûtes séculaires de la cathédrale, fascinantes dans leur monumentalité et leur immuabilité : la beauté de l’architecture se révèle en s’unissant à la splendeur musicale. Mais l’orgue est aussi une architecture témoin des siècles passés comme de la création contemporaine. Petit voyage au pays des orgues de cathédrale…

Lire la suite…

A propos de Rameau : musique et silence

Le festival de la Chaise-Dieu propose cette année un programme intitulé « Rameau et l’esprit français » à l’occasion du 150ème anniversaire de la mort de ce compositeur, né à Dijon en 1683, mort à Paris en 1764. Voilà une belle occasion de découvrir une page d’une grande beauté d’un compositeur du tournant du 20ème siècle entrant en harmonie avec Jean-Philippe Rameau.

Lire la suite…

Le psaume 80 de Roussel : un cri de révolte ?

Les pérégrinations estivales conduiront certains d’entre vous sur les côtes normandes à la découverte du merveilleux cimetière de Varengeville non loin de Dieppe. Ce lieu est célèbre par la présence du tombeau du peintre Georges Braque. Mais il ne faudrait pas oublier celle du compositeur Albert Roussel (1869-1937), distant de quelques allées. Après une carrière d’officier de marine, Roussel s’est consacré à la composition musicale mais est resté fidèle à la mer qu’il a toujours passionnément aimée et auprès de laquelle il a souhaité être inhumé.

Lire la suite…

Le Greco, Victoria: la peinture, une musique?

L’Espagne célèbre cette année le quatre centième anniversaire de la mort du Greco (1541-1614). Occasion nous est offerte d’une contemplation où le regard et l’ouïe se rencontrent grâce à un peintre et un musicien aux carrières contemporaines et assez parallèles. Beaucoup d’entre nous visiteront sans doute ce pays d’outre Pyrénées : ce dialogue image/musique leur livrera peut-être une part de son mystère.

Lire la suite…

Un motet du Grand-Siècle pour la Fête-Dieu

Le concile de Trente (1545-1563) ne fut pas que l’initiateur de la Contre-Réforme en réaction à la Réforme luthérienne, il fut aussi et surtout le moteur de ce qu’on appelle la Réforme Catholique cherchant à donner un élan nouveau à la vie chrétienne par la fréquentation des sacrements, en particulier de l’Eucharistie. Les 17ème et 18ème siècles en France comme en Italie virent fleurir motets et « dialogues spirituels » afin de redonner par le chant le goût des choses saintes. En ces temps de Fête-Dieu, belle occasion de redécouvrir une page musicale oubliée.

Lire la suite…

UN TEXTE A DECOUVRIR : VENI CREATOR SPIRITUS

En ce temps de Pentecôte où le vent de l’Esprit pousse à l’aventure, pourquoi ne pas prendre le risque d’une découverte surprenante ? Le compositeur d’origine polonaise Karol Szymanowski est né et a vécu son enfance sur une terre dont on parle beaucoup actuellement : l’Ukraine. C’est en 1930 qu’il composa son VENI CREATOR.

Lire la suite…

Emmaüs : un chemin de rencontre

L’histoire des pèlerins d’Emmaüs est d’abord une belle aventure humaine : celle d’une rencontre merveilleuse. On souhaite à tous de vivre ces moments de grâce où un être qui croise notre route nous révèle à nous-mêmes une vérité enfouie et soudain lumineuse. Les mots butent alors sur leurs limites, seule la musique touche au profond de la vie.

Lire la suite…

Ouverture

« Ils ont des oreilles et n’entendent pas » dit le prophète Jérémie (5, 21). Ce blog s’est donné pour mission de nous aider à entrer plus profondément dans l’univers musical et ainsi nous ouvrir à sa richesse infinie.

Lire la suite…

Les malheurs de la guerre

En ces jours où nous venons de célébrer la mémoire des soldats tombés au cours de la première guerre mondiale, voici une œuvre qui peut sembler surprenante et même déplacée. C’est sans doute un privilège de l’art de nous conduire sur un chemin apparemment détourné, mais pour nous mener finalement au cœur même de la tourmente. Suggérer à qui sait entendre, voici comment Maurice Ravel évoque l’inadmissible de la violence dans son recueil Le Tombeau de Couperin.

Lire la suite…

Emmanuel Bellanger

Après des études au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris et à l’Institut Grégorien, Emmanuel Bellanger a mené une carrière d’organiste comme titulaire de l’orgue de Saint Honoré d’Eylau à Paris, et d’enseignant à l’Institut Catholique de Paris : Institut de Musique Liturgique et Institut des Arts Sacrés (aujourd’hui ISTA) dont il fut successivement élu directeur. Ancien responsable du département de musique au SNPLS de la Conférence des évêques de France, il est actuellement directeur du comité de rédaction de Narthex. Il s’est toujours intéressé à la musique comme un lieu d’expérience sensible que chaque personne, qu’elle se considère comme musicienne ou non, est appelée à vivre.

Recherchez sur le site
Inscrivez-vous à la newsletter