Aller au contenu. | Aller à la navigation

narthex Art Sacre, Patrimoine, Creation

Jour 7 : Le songe de saint Joseph par Georges de la Tour

Publié le : 7 Décembre 2017
Au moment de l'Annonciation, la Vierge est fiancée à Joseph. Hier nous avions vu le moment où Joseph doute de sa future épouse en apprenant sa grossesse. Mais le récit biblique raconte que, pour dissiper cette méprise, un ange lui apparaît en songe pour lui révéler la vérité. C'est cet instant qu'a représenté Georges de la Tour dans une toile énigmatique réalisée dans la 1ère moitié du XVIIe siècle.

Georges de la Tour, Le songe de saint Joseph, 1ère moitié du XVIIe siècle, Huile sur toile, Hauteur : 0.930 m - Longueur : 0.810 m, Nantes, musée des Beaux-arts © RMN / Gérard Blot

Présentation :

Un enfant et un vieillard sont séparés par une table. Sur la table, un chandelier de cuivre porte des ciseaux à moucher ou mouchettes, destinés à couper la chandelle et munis d'une petite case qui recueille la mèche carbonisée. L'ombre des ciseaux est nettement dessinée sur la droite. L'enfant surgit de la nuit. Il se tient debout, la main gauche ouverte vers le ciel dans un geste d'une grâce exceptionnelle. Son bras droit est tendu vers le vieillard mais sa main ne le touche pas encore tout à fait. On ne sait si c'est un garçon ou une fille. Son bras tendu cache la flamme de la chandelle.

Le vieillard, accoudé à la table, la tête dans la main droite, s'est endormi, un livre ouvert sur les genoux. Il porte une longue robe brune coupée sur la poitrine par une ceinture rouge. Sa main gauche semble encore feuilleter le livre dont une page se soulève comme si elle allait tourner d'elle-même. Le sujet reste mystérieux. Est-il profane ou sacré ?  S'agit-il de « Samuel devant Elie » ? Mais pourquoi un livre devant Elie aveugle ? N'est-ce pas plutôt « Saint Mathieu recevant l'Evangile » ? Mais où sont la plume et l'encrier ? Ou peut-être « Saint Pierre délivré par un ange'' ? Il n'a pas vraiment l'air en prison...

Saisis dans un instant éphémère ou un moment d'éternité, les personnages sont immobiles, en eux-mêmes.

L'interprétation retenue aujourd'hui est celle de l’apparition de l’ange à Joseph. Trois fois en songe, Joseph a reçu la visite d'un ange qui lui ordonne, la première fois, d'épouser Marie, la deuxième de fuir en Egypte, et la troisième, de revenir dans son pays, après la mort d'Hérode... Mais on n'a pas souvent représenté Joseph lisant...

Le visage de saint Joseph est traité avec un grand réalisme. Les rides du front, des paupières, du cou sont comme pétries de toute son humanité. Il contraste avec le profil pur, élégant et presque lisse de l'ange lumière. 

Symbole de la lumière divine, que l'on ne peut regarder en face, la flamme de la chandelle est cachée derrière la manche de l'enfant, en contre-jour.  

Saisis dans un instant éphémère ou un moment d'éternité, les personnages sont immobiles, en eux-mêmes. Et le spectateur se tait aussi, comme si Georges de La Tour avait réussi, là, à peindre le silence.

details

Extrait de la Bible 

Le premier songe est celui où l’ange lui révèle la future naissance de Jésus alors que Joseph et Marie sont fiancés :

Voici quelle fut l'origine de Jésus Christ... Marie, la mère de Jésus, avait été accordée en mariage à Joseph ; or, avant qu'ils aient habité ensemble, elle fut enceinte par l'action de l'Esprit Saint.  Joseph, son époux, qui était un homme juste, ne voulait pas la dénoncer publiquement ; il décida de la répudier en secret.  Il avait formé ce projet, lorsque l'ange du Seigneur lui apparut en songe et lui dit : « Joseph, fils de David, ne crains pas de prendre chez toi Marie, ton épouse : l'enfant qui est engendré en elle vient de l'Esprit Saint ; elle mettra au monde un fils, auquel tu donneras le nom de Jésus (c'est-à-dire : Le-Seigneur-sauve), car c'est lui qui sauvera son peuple de ses péchés. »

Mt, 1, 18-21 Textes liturgiques, © AELF, Paris

Caroline Becker pour Narthex

 

Cliquez ici pour revenir au Calendrier de l'Avent

Ces articles peuvent aussi vous intéresser
Préparons Noël avec les oeuvres d'art
Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text. Les commentaires sont modérés.

Question: 4 + 4 ?
Your answer:
Recherchez sur le site

Inscrivez-vous à la newsletter