Aller au contenu. | Aller à la navigation

narthex Art Sacre, Patrimoine, Creation

Jour 19 : Marie et Joseph en route vers Bethléem sur une mosaïque byzantine

Publié le : 19 Décembre 2017
Il est temps de se mettre en route. L'évangile de Luc raconte le moment où, peu avant la naissance de l'Enfant Jésus, l'empereur romain Auguste appelle à un grand recensement, pour lequel chaque habitant de l'Empire doit se rendre dans sa ville natale. C'est ce qui pousse Joseph à emmener son épouse enceinte de Nazareth à Bethléem. C'est ce moment, peu représenté dans l'histoire de l'art, que nous vous proposons de découvrir aujourd'hui sur une mosaïque de l'église Saint-Sauveur-in-Chora à Istanbul.

Le voyage vers Betlhéem, église Saint-Sauveur-in-Chora, Istanbul

Présentation

Les occurences de la représentation ce temps particulier des Evangiles sont rares dans l'histoire de l'art ; les artistes lui ont souvent préféré le moment de la Nativité. Il ne faut pas non plus confondre cette scène avec celle, plus répandue, de la Fuite en Egypte, qui a connu plus de faveurs de la part des artistes. En regardant du côté des églises orientales, on trouve cette scène dans une mosaïque de l'église Saint-Sauveur-in-Chora à Istanbul réalisée autour des XIIIe-XIVe siècles. On y trouve, dans le traitement des postures et des drapés des similitudes avec l'art italien à la même époque, chez Giotto notamment.

Dans les derniers temps de la grossesse de Marie, tous les habitants de l'Empire romain sont appelés à se faire recenser. Joseph prend ainsi son épouse avec lui et, quittant Nazareth, ils se mettent en chemin pour Bethléem, ville d'origine de celui-ci. Alors que les représentations profanes font souvent figurer Marie à dos d'âne, elle est ici sur un beau destrier blanc. Drapée dans un long manteau bleu, les bras serrés autour son ventre, la Vierge se tourne vers son époux. Celui-ci ferme la marche, le pas décidé et le regard fixé devant lui. 

 

L'une des mosaïques de Saint-Sauveur-in-Chora représente ensuite l'arrivée à Bethléem et le rencensement auprès du gouverneur Quirinus, assis à gauche, entouré de soldats et d'un homme inscrivant les noms sur la liste. Marie et Joseph, tous deux nimbés, s'avancent, à la tête de la file qu'on devine nombreuse. Cette scène, comme la précédente est également rarement représentée, ce qui fait de ce cycle de mosaïques une pièce majeure dans l'histoire de la représentation du cycle de la Nativité. Nous en verrons demain un autre exemple, beaucoup plus célèbre...

Extrait de la Bible...

A cette époque-là parut un édit de l'empereur Auguste qui ordonnait le recensement de tout l'Empire. Ce premier recensement eut lieu pendant que Quirinius était gouverneur de Syrie. Tous allaient se faire inscrire, chacun dans sa ville d'origine. 

Joseph aussi monta de la Galilée, de la ville de Nazareth, pour se rendre en Judée dans la ville de David, appelée Bethléhem, parce qu'il était de la famille et de la lignée de David. Il y alla pour se faire inscrire avec sa femme Marie qui était enceinte.

Luc 2, 1-5

 

Cliquez ici pour revenir au Calendrier de l'Avent

Ces articles peuvent aussi vous intéresser
Préparons Noël avec les oeuvres d'art
Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text. Les commentaires sont modérés.

Question: 10 - 5 ?
Your answer:
Recherchez sur le site

Inscrivez-vous à la newsletter