Aller au contenu. | Aller à la navigation

narthex Art Sacre, Patrimoine, Creation

Pour finir...

Publié le : 28 Novembre 2011
Après deux ans d'une collaboration fructueuse autour de son blog "Chroniques Scandinaves", Caroline Levisse se consacre désormais à de nouveaux projets. Elle publie son dernier billet !

Il est temps de mettre un point final aux « Chroniques scandinaves ». Il reste pourtant de très nombreux lieux, artistes et événements qui mériteraient d’être présentés en matière de patrimoine religieux ou de créations contemporaines dans les églises du Danemark, de la Suède et de la Norvège. Pour clôturer ce blog, je vous présente donc succinctement quelques exemples qui viennent (partiellement) compléter la série d'articles précédente… Bonne lecture et merci de votre fidélité.

 

Cathédrale de Stavanger, Norvège / © Dundak, 2006, source : wikimedia

 

- La cathédrale de Stavanger, en Norvège – elle date de la première moitié du 12e siècle. Il s’agit non seulement de la plus ancienne cathédrale de Norvège, mais aussi de celle qui a le mieux conservé son aspect original.
Image de la façade au nord

 

- La cathédrale de Trondheim, « Nidarosdomen » (photo ci-dessous). Nidaros est l’ancien nom de la ville désormais connue comme Trondheim, située au Nord de la Norvège. C’est un monument essentiel de la chrétienté norvégienne pour plusieurs raisons. D’abord, la cathédrale est construite sur l’emplacement de la tombe de saint Olaf – roi de Norvège, tué en 1030 – qui fut le saint patron de la Norvège. Par conséquent, la cathédrale était un lieu de pèlerinage de première importance pendant l’époque médiévale. C’est également là qu’était célébré le sacre des nouveaux souverains (aujourd’hui la cérémonie est une « consécration » et non plus un « sacre »).
La cathédrale fut construite de 1070 à 1300 puis restaurée ou modifiée à de nombreuses reprises jusqu’à la restauration contemporaine, achevée en 2001. La façade occidentale est particulièrement somptueuse avec son programme iconographique sculpté. Originellement réalisée entre la fin du 13e siècle et le début du 14e siècle, la façade subit des détériorations majeures au fil des siècles, si bien qu’au tout début du 20e siècle on décida de la restaurer complètement. Une comparaison entre un dessin d’avant ces travaux et l’aspect actuel montre qu’il s’agit davantage d’une réinvention totale que d’une restauration de la façade d’origine.
 

Image des sculptures -  Vue depuis le nord-est

Ci-dessous : photographie de la cathédrale de Trondheim (Nidarosdomen), Norvège / ©  HuBar, source : Wikimedia

 

- La cathédrale de Linköping, en Suède, est l’un des chefs-d’œuvre de l’architecture médiévale que conserve ce pays. Elle fut construite de 1230 à 1520, mais la façade occidentale et la tour sont des ajouts datant du 19e siècle.
Image de l'intérieur

En 2010, la cathédrale a reçu deux nouveaux vitraux, réalisés par Brian Clarke – vitrail Sud / vitrail Nord

 

- La cathédrale de Lund (photographie ci-dessous), dans le Sud de la Suède est également un édifice religieux médiéval important. La ville de Lund était au Moyen Age un centre crucial pour le royaume du Danemark, auquel cette région de la Suède (Skåne – la Scanie) appartenait alors. La cathédrale, de style roman, fut consacrée en 1145, mais très peu d’éléments de cette époque demeurent.
Parmi les éléments remarquables de cet édifice, on retiendra le retable d’autel gothique, en relief, datant de 1398, ainsi que les 78 stalles richement décorées avec des scènes de l’Ancien Testament sculptées (années 1370). Quant à la mosaïque qui orne l’abside, elle fut réalisée par Joakim Skovgaard entre 1925 et 1927, dans un style fortement inspiré par l’art byzantin. Autre élément notable, l’horloge astronomique, datant du 15e siècle.


Ci-dessus : cathédrale de Lund - © C. Levisse

 

 Ci-dessous : la cathédrale de Viborg ; à gauche - vue de la façade occidentale / à droite - vue de l'intérieur avec les fresques de Joakim Skovgaard © Stig Nygaard, source : Flickr

    

 

- Joakim Skovgaard (1856-1933) est un artiste incontournable concernant l’histoire de l’art en contexte religieux au Danemark. Il doit cette réputation en grande partie à sa décoration de la cathédrale de Viborg. Cette commission occupa Skovgaard et ses assistants de 1899 à 1907. Le résultat est impressionnant : les murs du chœur et de l'abside, ceux des bas-côtés et le plafond de la catedrale sont couverts de fresques représentant des scènes bibliques. Elles forment un programme iconographique ambitieux, inspiré - là encore - de l’art byzantin et médiéval. 

Sur le site internet "Hvad er meningen" ("Quel est le sens") on voir chaque fresque en cliquant sur leur emplacement sur le plan de la cathédrale de Viborg : aller sur le site.

 

- L'église d'Habo, en Suéde, présente elle aussi un intérieur recouvert de peintures. Cette église en bois fut construite en 1723 et les peintures datent de 1741-43. Celles-ci couvrent quasiment toutes les surfaces en bois à l'intérieur et illustrent le Catéchisme de Luther. 

Ci-dessous : intérieur de l'église d'Habo, Suède. © Olaf Meister, source : wikimedia


 

 

- L’église d’Habo est certes exceptionnelle mais elle n'est pas la seule de ce genre. On trouve en Suéde plusieurs églises construites en bois dont les murs intérieurs sont le support de différents types de représentations. La plus ancienne de ces églises est celle de Granhult, dans le Sud de la Suède. Le petit édifice est daté du début du 13e siècle ; à l'intérieur, les murs de l'église sont ornés de peintures décoratives datant du 18e siècle. On trouve également des représentations dans lasacristie, où quatre épisodes de l'Ancien Testament sont représentés sur les murs de la pièce. 

Photographies sur le site de l'église de Granhult : aller sur le site

 

- Concernant le patrimoine religieux de la Scandinavie médiévale, on finira avec les "églises rondes" de Bornholm. Bornholm est une île danoise, située au large de la Suède, dans la mer Baltique. On y trouve quatre églises datant de la seconde moitié du 12e siècle, qui se distinguent par leur architecture : l'église d'Østerlars, l'église de Nyker (Ny kirke), l'église d'Olsker (Sankt Ols kirke), et l'église de Nylarsker (Nylars kirke). Toutes sont bâties sur un plan circulaire, particulièrement en vogue à cette époque en Suède et au Danemark. On remarquera sur les photographies ci-dessous le rôle du pilier central très massif, relié, d'un point de vue architectonique, aux voûtes et aux murs.

Ci-dessous - à gauche : église de Nylarsker (Nylars kirke) - source : wikimedia // à droite : église de Nyker (Ny kirke) © Steen Jeberg, source : wikimedia

 

 

Ci-dessous : plan et élévation de l'église d'Østerlars (in J.P Trap, Danmark, 1899) - source : wikimedia

 

 

 Ci-dessous - à l'intérieur des églises rondes, le pilier central, orné de fresques. A gauche : l'église de Nyker (Ny kirke) © Steen Jeberg, source : wikimedia. A droite : église d'Østerlars -- source : wikimedia.

 

 

 

27 novembre 2011

Caroline Levisse

Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text. Les commentaires sont modérés.

Question: 4 + 4 ?
Your answer:

Recherchez sur le site
Inscrivez-vous à la newsletter