Aller au contenu. | Aller à la navigation

narthex Art Sacre, Patrimoine, Creation

Les collections baroques de Salzbourg présentées au Louvre

Publié le : 25 Octobre 2016
Le musée du Louvre réunit jusqu’au 16 janvier 2017 une centaine d’œuvres provenant des collections de différents musées de Salzbourg : le Salzburg Museum, la Residenzgalerie, le musée de l’abbaye Saint-Pierre et quelques autres édifices religieux. Les pièces aimablement prêtées n’avaient encore jamais été présentées à Paris. L'exposition "Geste baroque, collections de Salzbourg" donne à percevoir ce que la Contre-Réforme a pu produire dans la ville natale de Mozart qui fut aussi celle de l’architecture, de la peinture et de la sculpture, au point d’être souvent considérée comme la Rome du Nord.

Attribué à Philipp Harpff, Salzbourg, vue du Nord. Dessin à la plume lavé de bistre (composé de deux parties), 162 x 907 mm. Salzburg Museum © Musée de Salzbourg / Rupert Poschacher

Comme l’explique Xavier Salmon, directeur du département des Arts graphiques du musée du Louvre et l’un des deux commissaires de l’exposition , « Geste Baroque, collections de Salzbourg » poursuit un triple objectif :

  • permettre une découverte de la ville de Salzbourg dans la diversité de ses créations artistiques ;
  • Mettre en avant de grands artistes méconnus au service des Princes-archevêques comme Johann-Michel Rottmayr, Paul Troger, Martin Johann Schmidt, Johann Hagenhauer et beaucoup d’autres ;
  • Compléter les collections du Louvre qui ne sont pas très riches dans ce type d’œuvres. 

L’exposition s’ouvre sur une évocation de la ville de Salzbourg d’abord par une vidéo de très belle qualité et surtout d’admirables dessins du 18ème siècle qui en présentent les principaux monuments. Ces architectures montrent le goût de l’époque pour le bel édifice.

Puis la succession de pièces de toutes natures, dessins, esquisses, peintures, sculptures, permettent d’apprécier la richesse de cet art baroque tout en mouvements et en couleurs.

Martin Johann Schmidt, dit Kremser Schmidt, Quatre scènes de la vie du Christ. Plume brune sur crayon. Plume brune sur crayon, 178 x 215 mm. Salzburg Museum © Musée de Salzbourg / Rupert Poschacher

Un des intérêts de cette exposition est constitué par les premières esquisses de peintures ou de retables ainsi que des « modelli » ou « bozzetti » sculptés ou peints qui témoignent du geste même de l’artiste au seuil de sa création : quelques traits traduisent le mouvement essentiel autour duquel se déploieront arabesques et décorations en profusion ; les statuettes aux dimensions réduites étaient destinées à être proposées au commanditaire avant l’exécution définitive mais la monumentalité et la vie sont déjà présentes tout entières dans ces modèles réduits.

   

Martin Johann Schmidt, dit Kremser Schmidt, Adieu des apôtres Pierre et Paul, vers 1777. Huile sur toile, 75,5 x 42 cm. Collections d’art de l’abbaye Saint-Pierre © Erzabtei St. Peter / Ulrich Ghezzi
Johann Wolfgang Baumgartner, Lapidation de saint Timothée, évêque d‘Éphèse, 1753. Huile sur toile, 22,6 x 21,4 cm. Salzburg Museum © Musée de Salzbourg / Rupert Poschacher

L’art baroque danubien est la réponse que ces artistes ont apportée au projet de la réforme tridentine : donner à admirer les vérités de la foi par un art riche en courbes et contrecourbes, en couleurs et en matériaux variés. La théâtralité des thèmes religieux ainsi traités, y compris un magnifique ostensoir et un somptueux pied de cierge pascal, cherchait à toucher la sensibilité des assemblées et peuvent nous toucher aujourd’hui encore.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ferdinand Sigmund Amende,Ostensoir (dit „Pretiosenmonstranz“), 1697. Or coulé et repoussé, émail (croix), laiton peint (structure), pierres précieuses, 74,8 x 28,8 x 20 cm. Salzbourg, Domschatz (trésor de la cathédrale) © Dommuseum Salzburg /J. Kral
Michael Zürn le jeune, Ange adorateur, 1682. Bois de tilleul, nouveau socle. Salzburg Museum, 18,5 x 12 x 6,5 cm (avec socle), Land de Salzbourg © Musée de Salzbourg / Rupert Poschacher

Emmanuel Bellanger tient le Blog de Narthex "Ils ont des oreilles, qu'ils entendent" dédié à la musique. 

Informations pratiques

Geste baroque, collections de Salzbourg jusqu’au 16 janvier 2017.    
Musée du Louvre : salles Mollien,
Tous les jours de 9h à 18h, sauf le mardi.
Nocturne les mercredis et vendredis jusqu’à 22h.
Tarif unique d’entrée au musée : 15 €.  
www.louvre.fr/expositions/geste-baroquecollections-de-salzbourg

Mots-clés associés :
Recherchez sur le site

Inscrivez-vous à la newsletter