Aller au contenu. | Aller à la navigation

narthex Art Sacre, Patrimoine, Creation

Découvrir le patrimoine religieux : les églises byzantines

Publié le : 27 Mars 2015

Qu’est ce qui caractérise l’architecture des églises byzantines ?

Au point de vue architectural, les églises byzantines ont le plus souvent un « plan centré » (circulaire, octogonal ou en forme de croix grecque) qui symbolise le lieu du sacré. Elles sont surmontées d’une ou plusieurs coupoles.
Dans le byzantin ancien, il y a un contraste entre l’extérieur de l’édifice qui est habituellement sévère et l’intérieur, lieu du sacré, qui est très décoré. Cependant à partir du XIIème siècle. la décoration extérieure se développe : élévation du tambour des coupoles, ornementation des façades à portique pourvu d’arcades, de niches et de festons et d’ornements de céramique.

Basilique Saint-Sophie, Istanbul

Que révèle la décoration intérieure ?

Basilique Saint-Sophie, Istanbul

L’ ensemble de la décoration intérieure révèle un monde divin et y plonge les fidèles.
Cette décoration comporte des mosaïques, des revêtements de marbres multicolores et des peintures sur les murs, les piliers et la voûte. Toute la surface disponible est couverte. On voit le visage du Christ Pantocrator, image de la toute puissance divine, dans la coupole, la vierge dans l’abside et beaucoup de scènes évangéliques sur les murs.
Dans l’église, on trouve aussi beaucoup d’icônes. L’icône n’est pas un tableau que l’on regarde, c’est le signe d’une présence divine, un objet sacré doté d’une puissance divine. Par contre, il n’y a pas de sculptures, car celles-ci pourraient évoquer les statues des dieux païens.
La décoration byzantine, par fidélité spirituelle, reste très attachée au cours des siècles aux formes anciennes. Elle diffère en cela de la peinture occidentale qui recherche des formes nouvelles.

Pourquoi l’iconostase ?

Iconostase de la cathédrale des 12 Apôtres (Kremlin de Moscou)

A partir du XIIème siècle, ce qui est le plus typique de la structure interne d’une église byzantine, c’est l’iconostase qui est une cloison qui sépare le sanctuaire (où se trouve l’autel) de la nef (où se rassemblent les fidèles). Elle manifeste le caractère sacré et mystérieux de la liturgie.
D’autre part, par sa décoration, elle présente une image très riche du mystère chrétien. Elle comporte trois ou quatre séries d’icônes superposées : le Christ, la vierge Marie et le saint patron de l’église, les apôtres et les grands saints, les scènes de l’évangile qui correspondent aux 12 grandes fêtes liturgiques. L’iconostase est surmontée du crucifix entouré de Marie et de l’apôtre Jean.

Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text. Les commentaires sont modérés.

Question: 10 - 5 ?
Your answer:
Recherchez sur le site

Inscrivez-vous à la newsletter