Aller au contenu. | Aller à la navigation

narthex Art Sacre, Patrimoine, Creation

Quand des personnes en situation de handicap réalisent un mobilier liturgique

Publié le : 22 Juin 2018
Pour la célébration du sacrement de la Confirmation à la Pentecôte 2018, le diocèse de Lille a confié à la commission diocésaine d’art sacré la réalisation, avec des personnes en situation de handicap, des éléments du mobilier liturgique.

Création du mobilier liturgique avec les résidents, bénévoles et aumônies des EPSM de la région lilloise (c) photo : Gautier Deblonde

En collaboration avec la Maison d’Accueil Marthe et Marie à Lomme et les aumôneries des EPSM (Établissement Public de Santé Mentale) d’Armentières, Bailleul et Saint-André, la Commission Diocésaine d'Art Sacré de Lille a souhaité proposer à des personnes en situation de handicap physique ou mental de réaliser le mobilier liturgique éphémère de la célébration de la Pentecôte 2018 au Grand Palais de Lille.

Pendant plusieurs mois, ils ont cheminés ensemble : résidents, aumôniers et bénévoles côte à côte, près de 80 personnes ont été impliquées dans cette formidable aventure commencée en août 2017. Un long processus de pédagogie et de catéchèse par l'image, d'appropriation de la matière et de la couleur par les résidents s'est mis en place. Le pape François appelait les artistes à « Créer des œuvres qui portent, à travers le langage de la beauté, une étincelle d’espérance et de confiance…, la beauté qui soignera les nombreuses blessures qui marquent le cœur et l’âme des hommes et des femmes de notre temps » ; le même souffle a guidé le travail de cette équipe avec et autour des personnes en situation de handicap.

Le mobilier liturgique

Sur les photos de la célébration de Pentecôte, le 20 mai 2018 au Grand-Palais de Lille, le mobilier détonne : les couleurs sont éclatantes, elles exhalent la joie et l'Espérance. Le choeur est habillé par six bannières hautes d’une dizaine de mètres sur le thème de la Pentecôte. Symbolisé par le rouge, le bleu et l’or, les couleurs d’une flamme, c’est l’Esprit Saint qui descend comme des "langues de feu" sur les disciples de Jésus. Grâce à leurs mains, leurs pieds, leurs fauteuils, les rdiésents des EPSM ont pu s'approprier le médium et créer les formes telles qu'on peut les voir. 

célébration de la Pentecôte au Grand Palais de Lille, 20 mai 2018 (C) PHOTO : GAUTIER DEBLONDE

Il y a la grande croix suspendue au-dessus du choeur, flamboyante et triomphante ; le rouge symbolise la Passion. Le mobilier liturgique, conçu principalement en bois, surprend par ses formes étonnantes et l'usage du bleu Klein si vif. Ce que l'on en perçoit, c'est comme un rayonnement qui ne saurait être contenu, et qui semble vouloir irradier dans toutes les directions, comme le firent les disciples, partis évangéliser le monde entier après avoir reçu de l'Esprit Saint les langues de la Terre. (Ap 2, 1-4).

Une aventure humaine exceptionnelle

Cette création éphémère monumentale laisse transparaître avec éclat la richesse d'une aventure humaine incroyable. Grâce au photographe Gautier Deblonde et au documentariste Thomas Kimmerlin, qui ont déjà tous deux accompagné les précédents projets de la CDAS de Lille avec les personnes en situation de handicap, nous découvrons en images le chemin parcouru par les résidents et les accompagnants. 

" Comme chaque année, je me laisse porter par l’énergie créatrice.

Des panneaux grand formats servent de support, la peinture y est projetée avec enthousiasme.
Le mobilier liturgique est assemblé, vissé, peint par différents ateliers.
Chacun laisse quelque chose de son savoir-faire.

Inventer des nouvelles formes, créer a plusieurs, faire se côtoyer des démarches de création a multiples entrées, travailler a un devenir commun.

Le décor est installé pour la célébration diocésaine de confirmation menée par Monseigneur Ulrich. La célébration suivie par 10000 participants est le point d’orgue de ces six mois passés ensemble. Un moment de recueillement, de fierté et d’humilité. "

Gautier Deblonde

Pour en savoir plus sur cette belle démarche artistique, humaine et de foi, les premières images du documentaire de Thomas Kimmerlin (à paraître à l'automne 2018) vous sont proposés ci-dessous.

Du 22 juin au 28 septembre 2018, à La Passerelle à Lille, les photos de Gautier Deblonde retracent les étapes de création du décor jusqu’à la célébration de Pentecôte 2018 à Lille-Grand-Palais, ainsi que celles vécues au temple protestant de Lille.

 

Mots-clés associés :
Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text. Les commentaires sont modérés.

Question: 4 + 4 ?
Your answer:
Recherchez sur le site