Aller au contenu. | Aller à la navigation

narthex Art Sacre, Patrimoine, Creation

Portraits d'artistes

Hélène Delprat: les merveilleuses images

« Dans la grande maison de vitres encore ruisselantes, les enfants en deuil regardèrent les merveilleuses images ». Chaque fois que je me trouve face à une œuvre d'Hélène Delprat, me revient à l'esprit cette phrase d'Arthur Rimbaud qui dit avec une telle justesse notre rapport aux créations les plus marquantes de l'art moderne. Dans leur caractère improbable et miraculeux, les véritables images ne sont jamais des constructions ennuyeuses et conceptuelles, éloignées de toute vie, mais des trésors de charme et d'étonnement. Elles possèdent le surnaturel pouvoir de revivifier en nous cet esprit d'enfance qui est plus notre avenir que notre passé, de réactiver notre don d'émerveillement, émoussé par l'esprit de sérieux qui caractérise nos – farcesques – occupations d'adultes.

Lire la suite…

Jaume Plensa, montrer des visages, sculpter des âmes

Une fois qu’on les a découverts, à Bordeaux, à Antibes, lors de la Biennale de Venise dans l’île San Giorgio Maggiore, et dans bien d’autres lieux à travers le monde, on ne peut oublier les visages monumentaux sculptés par Jaume Plensa. Ces yeux fermés, ces sourires étrangement sereins. La Forêt blanche propose au spectateur une expérience curieuse, d’une impressionnante réussite esthétique: se promener à travers des visages de jeunes filles en bronze blanc, aux regards absents, aux fronts étirés, riches d’une intériorité visible. Jaume Plensa est actuellement exposé au musée d'art moderne et contemporain de Saint-Etienne jusqu'au 17 septembre 2017.

Lire la suite…

« claude rutault : 1660-2012 de poussin aux peintures suicides » au centre d’art de Saint-Restitut

Dans le petit village de Saint-Restitut, sous la férule d’Annie Delay, le centre d’art contemporain propose, depuis une quinzaine d’années une programmation artistique exigeante et de grande qualité. Cette année, trois ans après son travail hors les murs sur le paysage avec l’installation des Sentinelles, Claude Rutault est à nouveau invité dans la petite bourgade drômoise pour une exposition monographique. À découvrir sur la route des vacances jusqu’au 10 août.

Lire la suite…

Nicolas Daubanes, « Les mains sales »

Jusqu’au 8 avril, la galerie Maubert présente la première exposition monographique de Nicolas Daubanes. Intitulée "Les mains sales", du titre de la célèbre pièce de théâtre de Sartre, figure incontestable de la question de l’engagement de l’artiste après la Seconde Guerre mondiale, Nicolas Daubanes poursuit là ses interrogations autour de l’enfermement, le dépassement de soi, d’actes de résistance, tout en continuant ses expérimentations sur ses matières fétiches, limaille de fer, béton, résine.

Lire la suite…

Sophie Bellot, « work in progress »*

Sophie Bellot est une jeune photographe qui vit et travaille à Marseille. Profondément humaniste, elle interroge le monde à travers le paysage. Découvrons son travail à travers un extrait de son entretien avec Christine Blanchet, critique et historienne d’art.

Lire la suite…

Rodney Graham "You should be an artist".

Il y a des œuvres d’art qui marquent profondément. Certaines demeurent inoubliables. Non seulement avec la saveur de la première rencontre et la nostalgie de l’émotion éprouvée, mais avec la vivacité d’une énigme irrésolue qui continue d’interpeler. Cette vivifiante et récurrente interpellation caractérise à mes yeux le contemporain de l’art. Comprenons-nous bien : à partir du moment où nous pensons l’art comme une relation - mieux « une rencontre » - entre la puissance artistique d’une œuvre et l’intelligence-du-cœur de sa réception, chaque nouvelle expérience met en mouvement, émeut, une réflexion neuve : l’émotion de la pensée propre à l’art. Il arrive même que la seule évocation intérieure éveille ce don précieux de l’art.

Lire la suite…

Thomas Gleb ou la passion du signe

A l'occasion de l'exposition "J'ai mis le jour dans la nuit" sur les oeuvres de l'artiste Thomas Gleb à la bibliothèque polonaise de Paris, Narthex vous propose de découvrir ou redécouvrir cet artiste fascinant qui a marqué le XXe siècle. L'exposition se visite jusqu'au 2 juin 2017. Enfant, il a rêvé de se faire enlever par les Bohémiens car il est né sous le signe d’un astre nomade. Thomas Gleb (1912-1991), juif polonais venu en France dans les années 30, reste toute sa vie un homme exilé, écartelé entre deux terres, un apatride aux yeux couleur de vent. Il traverse le XXème siècle sans être épargné par ses tragédies et c’est dans sa création qu’il transforme les blessures de son histoire en sources de vie.

Lire la suite…

Gérard Garouste, peintre avant tout

La grande exposition d’été 2015 de la Fondation Maeght à Saint-Paul de Vence, consacrée à Gérard Garouste, nous donne l’occasion de dresser un rapide portrait de ce peintre, célèbre et célébré depuis des décennies et de revenir sur une de ses commandes capitales pour l’Eglise, les vitraux de Notre-Dame de Talant près de Dijon, qui marquent avec éclat les années 1990. Gérard Garouste s’est imposé depuis 1970 comme un de ceux qui se libèrent de la doxa moderniste de l’époque. A l’opposé de l’art minimal d’outre-Atlantique, loin de l’art abstrait dominant, Garouste s’affirme comme un peintre artisan de la matière et partisan de la figuration, du sujet.

Lire la suite…

Geneviève Asse, Jaromír Novotný, Friederike von Rauch et Michel Verjux : dialogue avec Le Corbusier

Dans le choix des artistes invités jusqu'au 11 décembre 2016 au Couvent de la Tourette – Geneviève Asse, Jaromír Novotný, Friederike von Rauch et Michel Verjux – l’accent a été mis sur deux composantes majeures de l’architecture de Le Corbusier : la lumière et le silence. En effet, l’architecte, à de nombreuses reprises, évoque le rôle central de la lumière dans son œuvre. Il aimait à dire que « l’architecture est le jeu correct et savant de volumes assemblés sous la lumière » et qu’il construisait ses bâtiments avec deux matériaux : le béton et la lumière. Le choix s'est donc porté sur des œuvres d’artistes qui mettent la lumière au cœur de leur recherche.

Lire la suite…

Alexandre Hollan, La quête du voir

Plusieurs expositions monographiques ont consacré le travail d’Alexandre Hollan : "Le chemin de l’arbre" en 2012 au Musée de Budapest et au Musée Fabre de Montpellier, "Questions aux arbres d'ici", actuellement et jusqu'au 6 novembre 2016, organisée par le musée de Lodève. Assez naturellement ces expositions ont privilégié la figure de l’arbre pour laquelle l'artiste est investi d'une relation si particulière, extrêmement sensible et fidèle. Le questionnement de la sensation et du regard mené sans discontinuité par l'artiste a fait également l'objet d'une importante rétrospective à Évreux en 2015, "Je suis ce que je vois" (1). Car, au-delà de la figure de l’arbre, l'ensemble du travail d'Alexandre Hollan n'est qu'exploration du phénomène du voir : “Je cherche quelque chose que je ne vois pas”.

Lire la suite…

Max Wechsler à St. Matthäus-Kirche de Berlin - Le mystère préservé

L'exposition de Max Wechsler à Bruxelles, à l'hôtel particulier Frison, du 14 novembre au 7 décembre 2014, est l'occasion d'évoquer la création d'un ensemble inédit pour St. Matthäus-Kirche de Berlin, première installation d'église conçue par l'artiste français né à Berlin en 1925.

Lire la suite…

L’univers fantastique de Dado

Depuis 10 ans, le centre d’art contemporain de l’abbaye d’Auberive situé au coeur du plateau de Langres en Champagne-Ardenne, présente chaque été, les œuvres d’artistes appartenant à sa collection. Cette année et jusqu'au 27 septembre 2015, l’abbaye cistercienne, qui héberge la collection de Jean Claude Volot, consacre une exposition événement à l’artiste Miodrag Djuric dit Dado. Pour cette grande rétrospective, l’abbaye d’Auberive présente un ensemble exceptionnel de plus de 80 œuvres — peintures, dessins, collages, gravures… — dont certaines inédites pour le public, issues de son fonds ou de collections privées.

Lire la suite…

Simon Hantaï, une rétrospective au Centre Pompidou

Malgré sa notoriété internationale comme l'un des plus grands peintres de la seconde moitié du XXème siècle, Simon Hantaï n'avait pas bénéficié d'une aussi importante exposition depuis 1976. C'est donc un "événement" que celle proposée actuellement au Centre Pompidou, dans laquelle le visiteur peut admirer 130 peintures de l'artiste et ce jusqu'au 2 septembre 2013

Lire la suite…

Tania Mouraud : une rétrospective unique au Centre Pompidou de Metz

Peintre, plasticienne, performeuse, photographe ou même encore DJ, Tania Mouraud reste à 72 ans une artiste aussi rebelle qu’inclassable. Le Centre Pompidou-Metz présente, en partenariat avec neuf lieux de la ville de Metz, une exposition monographique d’envergure dédiée à l'artiste française. Une première mondiale ! Débuté le 4 mars 2015 et pensé à l'échelle de la ville, l'événement prendra toute son ampleur le 27 juin et ce jusqu’au 5 octobre 2015. Offrant une rétrospective sans précédent dans sa forme et inédite dans son déploiement, l’exposition Tania Mouraud est un événement exceptionnel à ne pas manquer !

Lire la suite…

Il était une fois David Claerbout. (2/2)

La lumière solaire éclabousse la partie interrompue, les ombres indiquent un délai, postérieur ou antérieur à midi. Elles unifient les divers éléments : personnages, mouettes, bâtiments, clôture grillagée… À travers la succession des images, ombres et lumière structurent l’espace et affirment l’immobilité du temps. David Claerbout a fréquemment jeté son dévolu sur le jeu des ombres et de la lumière pour faire sentir la durée et découper l’espace représenté en le situant dans l’histoire par des bâtiments modernistes, généralement de la seconde moitié du XXème siècle. Au point de transformer parfois le fond en figure, et la lumière en sujet.

Lire la suite…

Il était une fois David Claerbout. (1/2)

Ce « portrait » de David Claerbout se fonde sur l’expérience attentive, plus ou moins approfondie, d’une quinzaine de ses œuvres au cours de huit expositions. (1) Parmi elles j’en choisis une comme porte d’entrée, pour commencer non par un survol en extension mais par une plongée en compréhension. Cette plongée nous conduit, rien moins qu’à la question de la vérité en art, et aux rapports de cette vérité avec la foi chrétienne au sein d’une relation singulière. Pour ne pas se payer de mots, des informations extérieures à l’œuvre ancrées dans l’expérience sensible de quelques figures induisent une conversion de notre rapport au temps et à l’espace, porte ouverte sur l’invisible.

Lire la suite…

George Desvallières, une figure paradoxale

Rencontre avec Isabelle Saint-Martin, auteur du chapitre « Desvallières peintre religieux, une figure paradoxale » du catalogue de l’exposition « Georges Desvallières, la peinture corps et âme » à découvrir jusqu’au 17 juillet 2016 au Petit Palais.

Lire la suite…

Cécile Marie - Itinéraires de la création 8/9

Les Itinéraires de la création sont un projet imaginé par le département art sacré de la Conférence des évêques de France, en partenariat avec la revue Narthex. Cette initiation a été proposée aux décisionnaires et aux futurs décisionnaires de l’art dans les églises que sont les membres des Commissions Diocésaines d’art sacré ou ceux d’Art, Culture et Foi, les jeunes prêtres, ainsi que les étudiants à l’Institut Supérieur de Théologie des Arts et à l’Institut des Etudes en Sciences Religieuses. Ils se sont déroulés à Paris et en Ile-de-France les 13 au 15 octobre derniers. Lors de chaque journée, une dizaine de participants ont été invités à se plonger au cœur de la création artistique d’aujourd’hui, en visitant trois ateliers d’artistes tout au long d’un parcours. Les rencontres entre les visiteurs, les artistes et leurs œuvres ont ouvert un espace de dialogue qui transcende les questions de la spiritualité, de la beauté et du rapport au Sens et aux sens. Narthex vous propose une immersion dans chacune de ses rencontres…

Lire la suite…

Jean-Baptiste Ambroselli, petit-fils de… Georges Desvallières

Nous avons rendez-vous chez lui. Premières lueurs de printemps en ce début d’avril, un tapis de pâquerettes égaye la prairie devant la maison. Et quelle maison ! L’atelier de son grand-père, George Desvallières, à Saint-Fargeau. Certes, aménagé, augmenté, rendu habitable depuis les années soixante, mais atelier tout de même où trônent encore quelques œuvres de l’aïeul. Jean-Baptiste Ambroselli s’avance pour m’accueillir. Nous nous connaissons depuis une bonne vingtaine d’années et j’aime suivre l’évolution de son travail au gré des commandes et des expositions. Autour d’un bon café la conversation s’engage.

Lire la suite…

Samuel Yal - Itinéraires de la création 7/9

Les Itinéraires de la création sont un projet imaginé par le département art sacré de la Conférence des évêques de France, en partenariat avec la revue Narthex. Cette initiation a été proposée aux décisionnaires et aux futurs décisionnaires de l’art dans les églises que sont les membres des Commissions Diocésaines d’art sacré ou ceux d’Art, Culture et Foi, les jeunes prêtres, ainsi que les étudiants à l’Institut Supérieur de Théologie des Arts et à l’Institut des Etudes en Sciences Religieuses. Ils se sont déroulés à Paris et en Ile-de-France les 13 au 15 octobre derniers. Lors de chaque journée, une dizaine de participants ont été invités à se plonger au cœur de la création artistique d’aujourd’hui, en visitant trois ateliers d’artistes tout au long d’un parcours. Les rencontres entre les visiteurs, les artistes et leurs œuvres ont ouvert un espace de dialogue qui transcende les questions de la spiritualité, de la beauté et du rapport au Sens et aux sens. Narthex vous propose une immersion dans chacune de ses rencontres…

Lire la suite…

Anne Gratadour - Itinéraires de la création 6/9

Les Itinéraires de la création sont un projet imaginé par le département art sacré de la Conférence des évêques de France, en partenariat avec la revue Narthex. Cette initiation a été proposée aux décisionnaires et aux futurs décisionnaires de l’art dans les églises que sont les membres des Commissions Diocésaines d’art sacré ou ceux d’Art, Culture et Foi, les jeunes prêtres, ainsi que les étudiants à l’Institut Supérieur de Théologie des Arts et à l’Institut des Etudes en Sciences Religieuses. Ils se sont déroulés à Paris et en Ile-de-France les 13 au 15 octobre derniers. Lors de chaque journée, une dizaine de participants ont été invités à se plonger au cœur de la création artistique d’aujourd’hui, en visitant trois ateliers d’artistes tout au long d’un parcours. Les rencontres entre les visiteurs, les artistes et leurs œuvres ont ouvert un espace de dialogue qui transcende les questions de la spiritualité, de la beauté et du rapport au Sens et aux sens. Narthex vous propose une immersion dans chacune de ses rencontres…

Lire la suite…

Goudji, l'orfèvre de l'émerveillement et de l'émotion

Le 11 février 2016 s’est tenue à l’Institut Catholique de Paris une journée d’étude et d’hommage à l’un des plus grands, mais aussi des plus discrets des artistes contemporains. Loin des mirages et des sentiers battus d’un art contemporain affranchi de la matière, de la tradition et même trop souvent de la beauté, Goudji trace son sillon nourri de son histoire et de sa connaissance des matières et des techniques.

Lire la suite…

L'aventure des détails de Jean-Michel Alberola au Palais de Tokyo

C’est l’un des artistes français les plus connus et pourtant l’un des plus mystérieux de sa génération. Jean-Michel Alberola (né en 1953 en Algérie, vit à Paris), se dévoile au Palais de Tokyo dans une exposition personnelle d’envergure. Jusqu’au 16 mai 2016, peintures, néons, films, textes, objets, installations, sculptures, murs peints, éditions et tracts convoquent les figures de penseurs majeurs, de Robert Louis Stevenson à Guy Debord, de Franz Kafka à Karl Marx. L’exposition « L’aventure des détails » forme ainsi le point de départ d’une réflexion plus large sur l’histoire et l’état du monde, sur le temps ou sur les déplacements, des plus infimes aux plus actuels.

Lire la suite…

Jérôme Boutterin - ITINÉRAIRES DE LA CRÉATION 3/9

Les Itinéraires de la création sont un projet imaginé par le département art sacré de la Conférence des évêques de France, en partenariat avec la revue Narthex. Cette initiation a été proposée aux décisionnaires et aux futurs décisionnaires de l’art dans les églises que sont les membres des Commissions Diocésaines d’art sacré ou ceux d’Art, Culture et Foi, les jeunes prêtres, ainsi que les étudiants à l’Institut Supérieur de Théologie des Arts et à l’Institut des Etudes en Sciences Religieuses. Ils se sont déroulés à Paris et en Ile-de-France les 13 au 15 octobre derniers. Lors de chaque journée, une dizaine de participants ont été invités à se plonger au cœur de la création artistique d’aujourd’hui, en visitant trois ateliers d’artistes tout au long d’un parcours. Les rencontres entre les visiteurs, les artistes et leurs œuvres ont ouvert un espace de dialogue qui transcende les questions de la spiritualité, de la beauté et du rapport au Sens et aux sens. Narthex vous propose une immersion dans chacune de ses rencontres…

Lire la suite…

Thomas Lévy-Lasne - Itinéraires de la création 5/9

Les Itinéraires de la création sont un projet imaginé par le département art sacré de la Conférence des évêques de France, en partenariat avec la revue Narthex. Cette initiation a été proposée aux décisionnaires et aux futurs décisionnaires de l’art dans les églises que sont les membres des Commissions Diocésaines d’art sacré ou ceux d’Art, Culture et Foi, les jeunes prêtres, ainsi que les étudiants à l’Institut Supérieur de Théologie des Arts et à l’Institut des Etudes en Sciences Religieuses. Ils se sont déroulés à Paris et en Ile-de-France les 13 au 15 octobre derniers. Lors de chaque journée, une dizaine de participants ont été invités à se plonger au cœur de la création artistique d’aujourd’hui, en visitant trois ateliers d’artistes tout au long d’un parcours. Les rencontres entre les visiteurs, les artistes et leurs œuvres ont ouvert un espace de dialogue qui transcende les questions de la spiritualité, de la beauté et du rapport au Sens et aux sens. Narthex vous propose une immersion dans chacune de ses rencontres…

Lire la suite…

Julie Legrand - Itinéraires de la création 9/9

Les Itinéraires de la création sont un projet imaginé par le département art sacré de la Conférence des évêques de France, en partenariat avec la revue Narthex. Cette initiation a été proposée aux décisionnaires et aux futurs décisionnaires de l’art dans les églises que sont les membres des Commissions Diocésaines d’art sacré ou ceux d’Art, Culture et Foi, les jeunes prêtres, ainsi que les étudiants à l’Institut Supérieur de Théologie des Arts et à l’Institut des Etudes en Sciences Religieuses. Ils se sont déroulés à Paris et en Ile-de-France les 13 au 15 octobre derniers. Lors de chaque journée, une dizaine de participants ont été invités à se plonger au cœur de la création artistique d’aujourd’hui, en visitant trois ateliers d’artistes tout au long d’un parcours. Les rencontres entre les visiteurs, les artistes et leurs œuvres ont ouvert un espace de dialogue qui transcende les questions de la spiritualité, de la beauté et du rapport au Sens et aux sens. Narthex vous propose une immersion dans chacune de ses rencontres…

Lire la suite…

Raphaëlle Pia - Itinéraires de la création 4/9

Les Itinéraires de la création sont un projet imaginé par le département art sacré de la Conférence des évêques de France, en partenariat avec la revue Narthex. Cette initiation a été proposée aux décisionnaires et aux futurs décisionnaires de l’art dans les églises que sont les membres des Commissions Diocésaines d’art sacré ou ceux d’Art, Culture et Foi, les jeunes prêtres, ainsi que les étudiants à l’Institut Supérieur de Théologie des Arts et à l’Institut des Etudes en Sciences Religieuses. Ils se sont déroulés à Paris et en Ile-de-France les 13 au 15 octobre derniers. Lors de chaque journée, une dizaine de participants ont été invités à se plonger au cœur de la création artistique d’aujourd’hui, en visitant trois ateliers d’artistes tout au long d’un parcours. Les rencontres entre les visiteurs, les artistes et leurs œuvres ont ouvert un espace de dialogue qui transcende les questions de la spiritualité, de la beauté et du rapport au Sens et aux sens. Narthex vous propose une immersion dans chacune de ses rencontres…

Lire la suite…

Nicolas Alquin - Itinéraires de la création 2/9

Les Itinéraires de la création sont un projet imaginé par le département art sacré de la Conférence des évêques de France, en partenariat avec la revue Narthex. Cette initiation a été proposée aux décisionnaires et aux futurs décisionnaires de l’art dans les églises que sont les membres des Commissions Diocésaines d’art sacré ou ceux d’Art, Culture et Foi, les jeunes prêtres, ainsi que les étudiants à l’Institut Supérieur de Théologie des Arts et à l’Institut des Etudes en Sciences Religieuses. Ils se sont déroulés à Paris et en Ile-de-France les 13 au 15 octobre derniers. Lors de chaque journée, une dizaine de participants ont été invités à se plonger au cœur de la création artistique d’aujourd’hui, en visitant trois ateliers d’artistes tout au long d’un parcours. Les rencontres entre les visiteurs, les artistes et leurs œuvres ont ouvert un espace de dialogue qui transcende les questions de la spiritualité, de la beauté et du rapport au Sens et aux sens. Narthex vous propose une immersion dans chacune de ses rencontres…

Lire la suite…

Gérard Traquandi, au-delà de la défiguration.

Comme tout citadin, la tête encombrée de spots et d’images utilitaires vouées au marketing, de pop-up clignotants sur mon écran ou de panneaux aux pictogrammes rigoureusement explicites, je trouve un chemin de liberté, un chant de vérité en l’art authentique. Au moment où j’écris ces lignes, la dernière exposition de Gérard Traquandi s’achève à la galerie Laurent Godin qui l’expose régulièrement depuis 2005. J’ai pu m’y rendre trois fois. Il s’agissait d’en dépasser les sortilèges : même la peinture silencieuse sait avoir des charmes trompeurs. Ne serait-elle qu’« alléchante » ?

Lire la suite…

Hélène Mugot – Itinéraires de la création 1/9

Les Itinéraires de la création sont un projet imaginé par le département art sacré de la Conférence des évêques de France, en partenariat avec la revue Narthex. Cette initiation a été proposée aux décisionnaires et aux futurs décisionnaires de l’art dans les églises que sont les membres des Commissions Diocésaines d’art sacré ou ceux d’Art, Culture et Foi, les jeunes prêtres, ainsi que les étudiants à l’Institut Supérieur de Théologie des Arts et à l’Institut des Etudes en Sciences Religieuses. Ils se sont déroulés à Paris et en Ile-de-France les 13 au 15 octobre derniers. Lors de chaque journée, une dizaine de participants ont été invités à se plonger au cœur de la création artistique d’aujourd’hui, en visitant trois ateliers d’artistes tout au long d’un parcours. Les rencontres entre les visiteurs, les artistes et leurs œuvres ont ouvert un espace de dialogue qui transcende les questions de la spiritualité, de la beauté et du rapport au Sens et aux sens. Narthex vous propose une immersion dans chacune de ses rencontres…

Lire la suite…

L’art renversant de Mark Lewis 2/2

Découvrez la suite de l'article du père Michel Brière consacré à l'exposition de Mark Lewis "Invention au Louvre" visible jusqu'au 31 août 2015 au musée du Louvre !

Lire la suite…

L’art renversant de Mark Lewis 1/2

Je viens de réaliser qu’un spectateur dort, allongé sur le banc devant moi. Dans le silence. Au Louvre, salle de la maquette, à côté des fondations médiévales, la projection en boucle de quatre films lents et silencieux n’arrête pourtant pas longtemps les visiteurs. Si toute projection d’images animées nécessite un arrêt durable, il faut dire que les œuvres de Mark Lewis requièrent, plus que d’autres, une attention soutenue. Elles peuvent susciter une sorte de suspension du temps. Une respiration qui prend souvent l’ampleur d’un envol. Invention au Louvre me transforme un peu en oiseau, en drone, en planeur. Certains vivent ce vertige avec crainte, je le savoure comme en un rêve. Vous n’avez jamais rêvé que vous voliez ?

Lire la suite…

Cécile Marie / La révélation du carbone

Les trois grandes croix et les deux rouleaux Carbone (1) créés en 1995 pour l'ancienne chapelle de l'École d'art d'Évreux, présentés en 2013 au musée d'art sacré de Dijon (2), forment un moment puissant dans l'oeuvre de Cécile Marie. Les travaux qui depuis, lui succèdent (3), interagissent avec cet ensemble monumental en carbone plié.

Lire la suite…

Entretien avec le photographe Gautier Deblonde : dans l'intimité des grands ateliers

Pendant dix ans, Gautier Deblonde a parcouru le monde et photographié les ateliers des artistes parmi les plus connus : Takashi Murakami, Richard Prince, Ai Wei Wei, Wim Delvoye, Jeff Koons, Pierre Soulages, Chuck Close, Ron Mueck, Damien Hirst, Bill Viola, Annette Messager, Anish Kapoor ... A l'occasion de son livre "Atelier" publié en 2014, Anne Da Rocha, responsable de la commission diocésaine d'Art Sacré à Lille, s'est entretenue avec cet artiste majeur. Rencontre...

Lire la suite…

Marjolaine Salvador-Morel / la dentelle émancipée

Première exposition personnelle de Marjolaine Salvador-Morel au musée d'art et d'histoire Baron Gérard, à Bayeux, ville où l'artiste a grandi "au pied de la cathédrale". Elle fait suite à deux expositions collectives : Blanc. Hommage à Thomas Gleb au Musée de la tapisserie contemporaine Jean Lurçat à Angers en 2011 et Une Spiritualité au féminin organisée par le Musée du Hiéron à Paray-le-Monial et le Musée d'art sacré à Dijon en 2013. L'exposition réunissait dix-huit artistes explorant, avec leur identité féminine, la notion de spiritualité. Cette dernière expérience constitue pour l'artiste une étape vers un univers spécifique, devenu particulièrement perceptible dans l'exposition bayeusaine (1), qui en donne toute la mesure et l'ampleur.

Lire la suite…

Sylvie Blocher : les vivants (2/2)

Entre Sylvie Blocher et la ville de Saint-Denis (93) c’est une histoire d’amour qui dure depuis plus de 30 ans. Elle y vit, y a son atelier, y revient après chacun de ses voyages. En 1995 déjà, elle avait investi la chapelle de l’ancien Carmel de la ville de Saint-Denis, devenu musée d’Art et d’Histoire en 1981. Aujourd’hui et jusqu’au 17 octobre 2016, les vidéos de Sylvie Blocher, percutantes et empreintes d’humanité, renouvellent ce lieu bâtit pour le religieux et s’immiscent avec pertinence dans les collections du musée. Prenant sa source dans l’altérité, l’œuvre de Sylvie Blocher dénonce la censure, joue sur les mots et les silences. Au musée d’Art et d’Histoire de Saint-Denis, l’exposition « Les mots qui manquent, the missing words » traduit le désir de l’artiste de porter la vérité, la liberté et l’émancipation. Avec l’art pour seule arme, Sylvie Blocher interroge avec poésie mais sans concession notre rapport à l’autre.

Lire la suite…

Prolongation de l'exposition! Sylvie Blocher : les vivants (1/2)

Entre Sylvie Blocher et la ville de Saint-Denis (93) c’est une histoire d’amour qui dure depuis plus de 30 ans. Elle y vit, y a son atelier, y revient après chacun de ses voyages. En 1995 déjà, elle avait investi la chapelle de l’ancien Carmel de Saint-Denis, devenu musée d’Art et d’Histoire en 1981. Aujourd’hui et jusqu’au 17 octobre 2016, les vidéos de Sylvie Blocher, percutantes et empreintes d’humanité, renouvellent ce lieu bâtit pour le religieux et s’immiscent avec pertinence dans les collections du musée. Prenant sa source dans l’altérité, l’œuvre de Sylvie Blocher dénonce la censure, joue sur les mots et les silences. Au musée d’Art et d’Histoire, l’exposition « Les mots qui manquent, the missing words » traduit le désir de l’artiste de porter la vérité, la liberté et l’émancipation. Avec l’art pour seule arme, Sylvie Blocher interroge avec poésie mais sans concession notre rapport à l’autre.

Lire la suite…

Les Ateliers Loire, du verre et de la lumière en héritage depuis trois générations

Rendez-vous mensuel incontournable, les conférences de l’association Art, Culture et Foi, animées par le théologien et historien de l’art Jean-Paul Deremble à l’église Notre-Dame d’Espérance, apportent comme toujours un éclairage passionnant sur la vie d’un artiste contemporain et de son œuvre. Lors de la conférence de mars 2015, c’est à la découverte des Ateliers Loire, spécialisés dans l’art du vitrail, qu’il nous a conviés.

Lire la suite…

Richard Serra, sculpteur du temps

La galerie Gagosian Paris présente actuellement et jusqu’au 2 avril 2016 "Ramble Drawings" de Richard Serra. Après la première exposition de cette série à Gagosian New York en septembre 2015, la galerie de la rue de Ponthieu exposera un tout nouvel ensemble d'œuvres sur papier. Ces peintures reprennent les tons de l’acier et du plomb que l’artiste utilise pour ses sculptures. Le travail pictural minimaliste de Richard Serra est donc une prolongation de ses installations. A l'occasion de l’exposition parisienne, redécouvrons l’art de cet artiste du monumental en faisant un détour par Bilbao. Le Musée Guggenheim espagnol abrite la plus grande installation du sculpteur qui existe au monde : « La matière du temps » (1994–2005).

Lire la suite…

La Passion et l’espérance d’Alfred Manessier

Parler de Manessier est difficile. Car on ne peut séparer en lui l’homme, le chrétien et le peintre. Aussi, n’est-ce pas sans «crainte et tremblement » que l’on peut tenter de redire ce qui a déjà été dit, tout en l’exprimant d’une autre manière. On ne parlera jamais trop de ce peintre d’exception, dont l’envergure est telle que Pierre Encrevé a pu écrire, en 1988 : « Sur Manessier, tout est à faire. Il faut faire entendre la voix de Manessier dans ce qu’elle a de si personnel, si exceptionnel aujourd’hui ». Il affirme aussi que Manessier n’est pas un « peintre des années 50 », ni « un peintre religieux », mais un peintre dont il faudrait étudier la théologie.

Lire la suite…

L'empreinte de Claude Viallat

Claude Viallat est né à Nîmes en 1936. (1) Comme la plupart des peintres au début de leur carrière, il a peint des toiles en cherchant d’abord une composition au crayon sur une feuille de papier. Puis il reportait cette composition sur une toile ; mais alors il déplorait toujours le décalage entre ce qu’il avait dessiné et ce qu’il avait peint. Rapidement, il a décidé de travailler avec la même forme en prenant la plus simple, la plus élémentaire et la plus immédiate. Cette figure de base est un long rectangle aux angles adoucis qui évoquent un haricot ou un osselet.

Lire la suite…

Ronan Barrot, peintre. Absolument peintre.

« Et la peinture !? - me direz-vous. A-t-elle disparu ? » Certes, non. Une représentation peinte en rouge d'une espèce d'émeu géant disparue il y a environ 45000 ans vient d’être découverte sur la paroi d'un abri de l'Ouest de la Terre d'Arnhem, Australie. Avec un autre fragment de paroi daté d'environ 40 000 ans l’origine qu’on croyait atteinte par la grotte Chauvet se retire davantage dans les profondeurs de la Préhistoire. Représentations, signes et empreintes s’y côtoient : peinture et gravure, abstraction et figuration, ensemble. A l’autre extrémité, aujourd’hui, jamais peut-être, les ateliers de peinture des Beaux-arts de Paris n’ont eu un tel succès. Alberola, Boisrond, Cognée, Gauthier, Rielly, Tatah… et les autres font salle comble. De nombreuses galeries privilégient la peinture et des collectionneurs l’achètent. Nombre de manifestations mettent en avant ce médium privilégié. Or, la Peinture est des arts celui-là seul qui en français porte le nom même de sa matière, de son matériau, la peinture.

Lire la suite…

Georges Rouault, Peintre éclairé de l’humanité, ouvrage collectif

Jusqu’au 5 janvier 2014, le musée d’Art religieux de Fourvière présente une très belle exposition des œuvres Passion (17 eaux-fortes publiées en 1938) et Miserere (58 planches parues en 1948) de Georges Rouault (1871-1958). La globalité de ces œuvres est ainsi exposée, accompagnée par une large sélection d’œuvres issues des collections de la fondation Georges Rouault, partenaire de l’exposition. La publication liée à cet évènement retrace la genèse de ces deux ensembles éditoriaux travaillés par Rouault dès 1912-1917.

Lire la suite…

Denis Monfleur, tout un peuple de pierre

Depuis près de 15 ans, Denis Monfleur sculpte exclusivement du granit. Paul-Louis Rinuy, directeur du comité artistique de Narthex présente le travail de l'artiste en faisant référence à l'exposition "l'Oeuvre Granit" qui a eu lieu au Centre d'Art et d'Expositions La Ferme Ornée à Yerres (Essonne) pendant l'hiver 2010-2011.

Lire la suite…

Giuseppe Penone, « la liturgie de la sculpture »

Jusqu’au 22 février 2015, le musée de Grenoble consacre une grande exposition à Giuseppe Penone qui mêle œuvres anciennes et créations nouvelles, sculptures et réalisations murales, pièces monumentales et œuvres intimistes. Le toucher, la peau, le souffle, le monde animal et le végétal, sont autant d’évocations proposées dans le parcours pour aborder les œuvres de l’artiste qui offrent un regard renouvelé sur la relation entre l’homme et la nature. L’occasion de nous arrêter sur le benjamin des protagonistes de "l’Arte Povera". Portrait.

Lire la suite…

"Lumière et création" aux Ateliers Duchemin

En collaboration avec sa femme, Dominique Duchemin, et leur fille, Marie, Gilles Rousvoal s'occupe des ateliers Duchemin. Créés en 1950, ceux-ci perpétuent une tradition ancienne qui remonte au XIXe siècle(1). À côté de ses propres créations, depuis l'église de Mouton (Charente, 1982) jusqu'aux verrières de l'église Saint-Crépin, à Château-Thierry (Seine-et-Marne, 2004), Gilles Rousvoal a contribué à la réalisation de vitraux de nombreux artistes dans des édifices de culte, de Jean-Michel Alberola à Geneviève Asse ou Robert Morris. Au cours d'un entretien avec l'historienne de l'art Fanny Drugeon, le 25 octobre 2010, il s'exprime sur le vitrail et sur quelques-unes de ces réalisations.

Lire la suite…

Ernest Pignon-Ernest, l'art en situation

C‘est une image sur un mur, qu'on découvre un jour par hasard, lors d'une déambulation à Naples, Martigues ou Soweto, au détour d'un chemin, sur un mur, là où on n'attend rien. Et soudain, ce visage, ce corps grandeur nature si puissamment dessiné s'imposent avec une extrême violence à notre regard, à tout notre être.

Lire la suite…

Bill Viola, la vidéo comme expérience existentielle

Seul. Seul à seul, devant une vidéo qui déchire notre univers quotidien, bouscule le rythme habituel de notre temporalité. Lorsque je me remémore telle ou telle grande création de Bill Viola, même à distance c'est ce choc solitaire que je perçois à nouveau, ce bouleversement intérieur : un face à face sans concession qui nous isole radicalement des autres, nous arrache à nous-mêmes, nous renvoie à une solitude existentielle, ontologique.

Lire la suite…

Sarkis, de commencement en commencement

Les installations de Sarkis, d’un profond humanisme, sont des mises en scène composées d’objets, sculptures, aquarelles, photographies, films, créés par l’artiste lui-même, qui se nourrissent de références à l’histoire, la philosophie, les religions, les arts ou la géopolitique. Cet hiver, les œuvres qui ont investi le Musée du château des ducs de Wurtemberg de Montbéliard (jusqu’au 4 janvier 2015) et la Galerie Saint-Séverin à Paris (jusqu’au 7 février 2015), bâtissent une fois encore un pont entre les œuvres du passé et le monde contemporain. L’occasion pour Narthex de revenir sur le portrait de cet artiste qui pratique depuis plus de 5 décennies « un art authentique »…

Lire la suite…

Hommage à l'artiste Henri Guérin 1929 - 2009

Narthex avait collaboré tout au long de l'été avec l'artiste Henri Guérin, décédé le 24 octobre 2009 à l'âge de 80 ans. Les articles du blog que nous avions ouvert pour l'exposition rétrospective de l’œuvre d'Henri Guérin à l'orangerie du sénat à Paris l'été 2009 résonnent aujourd'hui comme un hommage à l'artiste et à l'homme qu'était Henri Guérin. Nous vous proposons ici d'en redécouvrir certains...

Lire la suite…

Les passages de Pascal Convert

L'art de Pascal Convert ne s'identifie pas au premier coup d'oeil. Pas de style repérable comme une signature, pas de répétition d'un séduisant procédé. On ne pourra ici présenter que quelques jalons sur un chemin de création artistique très pertinent au regard de tout chercheur de Vérité.

Lire la suite…

Hommage à Sigmar Polke (1941-2010)

L'artiste allemand Sigmar Polke s'est éteint le 11 juin 2010 à l'âge de 69 ans. Narthex vous propose un court retour sur certaines de ses oeuvres majeures, en particulier sur les vitraux de la cathédrale Grossmünster à Zurich (Suisse).

Lire la suite…

Jean-Marc Cerino - Artiste Plasticien

« L'art, a un autre but que lui-même. Sa recherche est l'expression ou le symbole de sa perpétuelle recherche de l'Être." Georges Bernanos

Lire la suite…

Alain Kirili, le corps de la sculpture

Désirer, parler, danser, prier, forger, aimer, crier, chanter, toucher, hurler, caresser, goûter, vivre, communier, entendre, sentir, naître, ces verbes résonnent dans mon « gueuloir » en écho à l’œuvre sculpté d’Alain Kirili qui, plus que toute autre, célèbre la vie et le corps.

Lire la suite…

Anne et Patrick Poirier chez Le Corbusier

Au cours de l’automne 2013 les artistes Anne et Patrick Poirier étaient invités par les frères dominicains du couvent de La Tourette à venir installer, le temps d’une exposition, quelques unes de leurs œuvres dans l’œuvre architecturale de Le Corbusier. Plus qu’une simple exposition, il s’agissait d’une rencontre entre les artistes et un lieu, à l’architecture puissante, dans lequel vit une communauté religieuse.

Lire la suite…

Claude Lévêque, l'enfant et le Cobra

Le 8 juillet 1866 au couvent Saint-Gildard de Nevers, Marie-Bernarde dite Bernadette Soubirous disparait sous le bonnet et la pèlerine des postulantes chez les Sœurs de la Charité et de l'Instruction chrétienne. Elle expliquait : « je suis venue ici pour me cacher.» Le 5 octobre 2013 dans les locaux de l'agence Mazarine, agence de communication dédiée aux marques de luxe, Claude Lévêque révèle au public à l'occasion de la Nuit Blanche une série d'œuvres intitulée comme l'une d'elles : « je suis venu ici pour me cacher ».

Lire la suite…

Ouvrage : Botticelli et Savonarole – l'Humanisme à l'épreuve du feu

Les éditions du Cerf ont publié cet automne dans la collection « Cerf Histoire » un très bel ouvrage de Michel Feuillet sur deux personnages incarnant le 15e siècle italien, notamment à Florence et que pourtant tout sépare: le peintre Botticelli et le dominicain Savonarole...

Lire la suite…

Ouvrage : Le Caravage, "la merveille de l'art"

Un magnifique album sur les oeuvres de Caravage, de ses débuts à sa mort.

Lire la suite…

Rencontre avec Isabelle Emmerique, laqueur et Maître d'art

Un matin de février 2010, Clothilde Courtaugis, ancienne responsable éditorial du site narthex.fr et Maud Cassanet du département national d'art sacré ont eu le plaisir de rencontrer Isabelle Emmerique, Maître d'art laqueur, dans son atelier à Colombes, en région parisienne.

Lire la suite…

Maurice Denis : Le pari tenu d'un peintre qui se voulait chrétien

Il est frappant de constater qu'en matière de création artistique l'on associe très peu l'art et la foi. Comme si la foi avait cessé d'être un des moteurs de l'art. Alors qu’elle l’a toujours été depuis son invention jusqu’à ces temps qui sont les nôtres. On en voudra pour preuve l’exposition organisée tout l’été 2009 au musée de Pont-Aven : " Maurice Denis et la Bretagne : la leçon de Pont-Aven".

Lire la suite…

« Passages » - Installations de Valérie Colombel au Musée du Hiéron (Saône-et-Loire)

Jusqu'au 30 décembre, le Musée eucharistique du Hiéron de Paray le Monial expose des oeuvres de Valérie Colombel sur le thème du passage

Lire la suite…

Christian Jaccard, Leçon de Tenèbres

La chapelle de La Trinité, en Bieuzy-les-Eaux, qui a accueilli la première exposition de L'art dans les chapelles, en 1992, est plongée dans une semipénombre. Le regard doit s'en accommoder...

Lire la suite…

Recherchez sur le site
Inscrivez-vous à la newsletter