Aller au contenu. | Aller à la navigation

narthex Art Sacre, Patrimoine, Creation

Eglise Saint-Léon de la Baussaine (Ille-et-Vilaine)

Publié le : 28 Juin 2018
Pour cette première escale, nous nous rendons à Saint-Léon de la Baussaine, en Ille-et-Vilaine. Cette petite église paroissiale bretonne, dédiée à Saint Léon le Grand (Léon Ier, pape de 440 à 461), est atypique entre autres par son plan asymétrique : sa nef est accostée au nord de quatre chapelles et au sud de deux chapelles de part et d’autre d’une tourelle.

(en h.) Vue large et détail des chapelles septentrionales © GO69
(en b.) Vue intérieure © GO69 / Détail du Songe de Joseph © Inventaire général

Comme en témoigne sa silhouette extérieure, Saint-Léon de la Baussaine a connu une histoire riche en constructions et reconstructions. En effet, si sa façade occidentale et son chevet sont dans le style de la deuxième moitié du 15e siècle, plusieurs dates conservées dans l´édifice témoignent d´une reconstruction globale au 16e siècle. La richesse du décor atteste de l'aisance de la fabrique paroissiale, enrichie par le commerce des toiles. Plusieurs autres dates et inscriptions sont portées sur l´édifice et rendent compte de l´évolution du chantier. La dernière chapelle du bas-côté nord fut levée le 16e jour de juillet 1555. La construction de la tour et du clocher nous sont également connue par une inscription et une date relevée par le chanoine Guillotin-de-Corson : "G.TOUCHET J. BRIDEL TRESORIERS 1575". En 1746, la chapelle sud sous la travée sous clocher est dédiée à la Vierge. L’église est inscrite à l’inventaire des monuments historiques le 14 octobre 1926.

Le style de l’église s’inscrit pleinement dans la tradition du gothique flamboyant. La façade occidentale, ainsi que les chapelles septentrionales, sont surmontées de pignons hérissés à intervalles réguliers de motifs plus ou moins élaborés (crochets, fleurons, gargouilles…). Ainsi, Saint-Léon est constituée au nord de quatre chapelles, silhouette typique des églises de Haute-Bretagne, bordant le cimetière paroissial. La façade sud, plus disparate en terme de style, témoigne de différentes phases de construction de l’église ; la tour clocher y est présente, encadrée de deux chapelles. De large baies ogivales, tant sur les chapelles qu’au chevet, dégagent de larges espaces pour les vitraux du XVIe siècle, classés MH. A l'intérieur, la nef centrale est couverte par une remarquable voûte en arc brisé en bois. 

Les vitraux historiés de Saint-Léon de la Baussaine sont un témoignage important de l’art du XVIe siècle en Bretagne. La baie axiale, dans le fond de chœur, comprend un cycle de la Passion du Christ, tandis que les verrières des chapelles se composent d’éléments hétérogènes rapportés et remontés au XIXe siècle notamment. Nous repérons par exemple sur l’une de ces verrières, une très belle représentation du Songe de Joseph. Les postures des personnages, les couleurs vives, la complexité des drapés et la douceur du traitement des visages, témoignent des influences internationales, notamment italiennes, qui essaiment toute l’Europe au XVIe siècle.

Laura Hamant

Sources

Inventaire général de la DRAC Bretagne

Page Wikipédia de l'église Saint-Léon de la Baussaine

La « mission Bern »

En septembre 2017, l’animateur de télévision et de radio Stéphane Bern, se voit confier la mission d’identifier, avec l’appui des structures existantes et de la mobilisation citoyenne, les sites patrimoniaux en péril sur tout le territoire français. Une liste de 251 monuments a été établie, qui seront aidés en priorité pour l’année 2018, grâce à deux projets principaux de financement : le Loto du Patrimoine (vendredi 13 septembre 2018) et la grande souscription nationale avec la Fondation du Patrimoine.

Découvrir la liste des 251 monuments en péril

Soutenir la restauration du patrimoine français

Mots-clés associés :
Anonymous a écrit :
28/06/2018 17:41

Merci de nous faire découvrir ces petits joyaux.

Laura Hamant
Laura Hamant a écrit :
02/07/2018 09:47

Merci à vous pour vos encouragements !

Michèle CIANEA
Michèle CIANEA a écrit :
28/06/2018 20:15

Manquant dans le 06 le château de Guillaumes dit de la reine Jeanne retenue parmi les projets de la mission Bern

Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text. Les commentaires sont modérés.

Question: 10 - 5 ?
Your answer:
Recherchez sur le site