Aller au contenu. | Aller à la navigation

narthex Art Sacre, Patrimoine, Creation

Chapelle des Templiers de Libdeau à Toul (Meurthe-et-Moselle)

Publié le : 6 Juillet 2018
Poursuivons notre périple au sein du patrimoine de France, en visitant la chapelle de la Commanderie de l'Ordre des Templiers de Libdeau, située dans la ville de Toul en Meurthe-et-Moselle. Un édifice modeste, mais très ancien, précieux témoignage de l'implantation des commanderies templières en France...

La chapelle templière de Libdeau © PIPERPA12

La chapelle de Libdeau est l’unique vestige de la commanderie templière établie localement depuis le XIIe siècle. Il faut imaginer plusieurs corps de logis articulés autour d’une cour, desservant les résidences du commandeur et de ses frères, les écuries, granges et autres annexes nécessaires à l’agriculture. C’est en effet l’activité principale de ce lieu, situé non loin de terres cultivables, de bois et de ruisseaux. Les revenus engendrés par les récoltes des frères de Libdeau permettaient de financer l’activité militaire des templiers en Terre Sainte. En 1312, après la suppression de l’ordre, la commanderie passe sous tutelle hospitalière ce qui lui permet de prospérer jusqu’au XVIIIe siècle. La révolution apporte son lot de destructions habituelles : l’hôtel du commandeur est détruit, la chapelle pillée puis vendue comme bien national. Ses nouveaux propriétaires sont des familiers du lieu : ils en étaient les exploitants depuis le XVIIe siècle. Peu à peu abandonnée au XXe siècle, elle est aujourd’hui la propriété d’une association de sauvegarde qui la restaure peu à peu.

La chapelle, construite au XIIIe siècle, est un vestige de l’architecture templière en Lorraine à l’aube de la suppression de l’ordre. Longue de trois travées terminant par un chevet plat, elle est voûtée d’ogives à nervures toriques. Les baies, bouchées pour la plupart, témoignent de l’adoption du gothique rayonnant par leurs lancettes brisées surmontées d’un oculus. Au début du XIVe siècle, la façade fut agrémentée d’un portail sculpté représentant la Vierge à l’enfant encadrée par deux anges thuriféraires (déposé au musée lorrain de Nancy) ainsi qu’une rose rayonnante. On peut admirer à l’intérieur plusieurs clés de voûte ouvragées ainsi qu’un décor polychrome dont il ne reste toutefois que quelques vestiges difficilement identifiables, dont plusieurs croix de consécration.

Une fois la restauration achevée, l’association de sauvegarde de la chapelle souhaiterait la reconvertir en lieu culturel dédié à l’histoire templière en Lorraine.

Caroline Morizot

Source

Site de la chapelle de Libdeau

La « mission Bern »

En septembre 2017, l’animateur de télévision et de radio Stéphane Bern, se voit confier la mission d’identifier, avec l’appui des structures existantes et de la mobilisation citoyenne, les sites patrimoniaux en péril sur tout le territoire français. Une liste de 251 monuments a été établie, qui seront aidés en priorité pour l’année 2018, grâce à deux projets principaux de financement : le Loto du Patrimoine (vendredi 13 septembre 2018) et la grande souscription nationale avec la Fondation du Patrimoine.

Découvrir la liste des 251 monuments en péril

Soutenir la restauration du patrimoine français

Mots-clés associés :
Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text. Les commentaires sont modérés.

Question: 10 + 4 ?
Your answer:
Recherchez sur le site