Aller au contenu. | Aller à la navigation

narthex Art Sacre, Patrimoine, Creation

La Cité épiscopale d'Albi inscrite au Patrimoine Mondial de l'humanité

Publié le : 26 Avril 2011
Le 31 juillet 2010, la 34ème session du Comité du Patrimoine Mondial, qui s'est tenue à Brasilia (Brésil), a classé la cité épiscopale d'Albi au Patrimoine Mondial de l'humanité. C'est le 34ème site français inscrit.

Exemple éminent d’établissement humain, exemple éminent d’un type de construction, un lieu qui a su conserver toute son authenticité et son intégrité, tels sont les quatre critères qui ont été retenus par le Comité du Patrimoine mondial pour le classement de la cité épiscopale d’Albi au patrimoine mondial de l’UNESCO le 31 juillet 2010.

La Cité épiscopale constitue le cœur de la ville d’Albi (Tarn). Structurée autour de sa cathédrale et de son palais-forteresse épiscopal, érigés au XIIIe siècle, son ensemble bâti, très bien préservé et représentatif de ce type de développement urbain en Europe, lui a valu d’être reconnue comme bien universel.

Cité épiscopale d'Albi dominée par la cathédrale Sainte-Cécile, © Droits Réservés

La cité épiscopale s’est développée à partir du Moyen Âge jusqu’à l'époque moderne et contemporaine. Elle se caractérise par une cohérence visuelle due à l'usage généralisé et durable de la brique foraine. Son ensemble urbain de brique est unique par sa couleur, sa puissance et son harmonie. Elle témoigne de la symbiose d'une cité avec un groupe épiscopal monumental, qui exprime la double nature du pouvoir de l'évêque à l'époque médiévale, à la fois spirituelle et temporelle.

Au cœur du réseau urbain : la cathédrale Sainte-Cécile, l'un des plus grands ensembles monumentaux de brique cuite au monde. Elle s’élève comme symbole de la ville et symbole de l’autorité des évêques à la fin de la croisade contre les Albigeois. Elle est adjacente au palais-forteresse de l'évêque, la Berbie, tout aussi massif et puissant. En fort contraste avec les édifices pleinement gothiques du reste de l'Europe, ces monuments s'imposent parmi les plus grandes constructions au monde en brique cuite et composent un ensemble épiscopal qui n'a pas d'équivalent. Au carrefour d'influences méridionales et septentrionales réinventées, cet exemple a produit un modèle exceptionnel de gothique "méridional".

 

Œuvre architecturale et artistique, la cathédrale fut complétée aux XVe et XVIe siècles par des réalisations majeures sous l’influence de l’art flamand et de la Renaissance italienne ; œuvres peintes et sculptées enrichissent l’intérieur de la cathédrale médiévale.

Depuis 1995, la ville d'Albi a conduit une politique raisonnée afin de protéger et de valoriser ce précieux patrimoine. Elle fut menée grâce à un travail de fond de plusieurs années et s'inscrit dans une démarche de gestion à long terme qui se veut porteuse des valeurs universelles portées par l'UNESCO et dont les maîtres mots sont : héritage et transmission.

Vue générale du chœur de la cathédrale Sainte-Cécile, © Droits Réservés

Cathédrale Sainte-Cécile, © Droits Réservés

Son classement au Patrimoine Mondiale de l’humanité permet d’inscrire la cité épiscopale d’Albi au sein d’un périmètre qui s’étend sur 19,47 hectares. Il comprend la cathédrale Sainte-Cécile, le palais de la Berbie, qui abrite le musée Toulouse-Lautrec, l’église Saint-Salvi et son cloître, le Pont-vieux et les berges du Tarn, entre le Pont-vieux et le pont ferroviaire.

Autour de la cité épiscopale est délimitée une zone tampon qui s’étend sur 64 hectares. Cette zone correspond exactement aux limites du secteur sauvegardé.

Structurée autour de sa cathédrale et de son palais épiscopal, la cité forme un ensemble rare, l’un des plus complets et les mieux conservé.

Sites internet :
www.catholique-tarn.cef.fr
www.mairie-albi.fr
www.albi-tourisme.fr
www.unesco.org

Mots-clés associés :
Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text. Les commentaires sont modérés.

Question: 10 - 5 ?
Your answer:
Recherchez sur le site
Inscrivez-vous à la newsletter