Aller au contenu. | Aller à la navigation

narthex Art Sacre, Patrimoine, Creation

Un nouvel écrin pour les objets religieux de Troyes : la réouverture du Trésor de la cathédrale

Publié le : 7 Novembre 2014
Le Trésor de la Cathédrale de Troyes présente depuis le mois de mai une nouvelle muséographie, mettant ainsi en valeur un ensemble de 300 pièces précieuses des IX-XIX ème siècles, dont certaines sont utilisées aujourd'hui pour les célébrations. Par le parcours proposé et les mesures de conservations mises en œuvre, la DRAC et le diocèse de Troyes offrent le témoignage d’une belle valorisation d’un Trésor de Cathédrale.

Dès le IVème siècle, les Trésors des cathédrales présentent une particularité; ils bénéficient directement des libéralités des évêques successifs, qui souhaitent participer par leurs nouvelles commandes d’objets précieux à l’embellissement de leur cathédrale et à l’enrichissement de leur Trésor.

Selon le guide pratique du Ministère de la Culture et de la communication sur les Trésors d’églises et de cathédrales en France, édité en 2003, un Trésor de cathédrale est un ensemble d’objets précieux destinés à l’exercice ou à l’ornement du culte (ciboires, calices, patènes, livres…) ou à la vénération des reliques. Ils sont affectés au culte, et peuvent faire l’objet de libres visites par le public.

Comme dans le cas de beaucoup de cathédrales, l’ancien Trésor de la cathédrale à Troyes, jadis installé dans 2 salles de la Tour forte, n’était plus adapté aux conditions actuelles de conservation des œuvres et de sécurité, obligeant le Trésor à fermer ses portes en décembre 2013.

La Direction régionale des affaires culturelles, en lien étroit avec le recteur de la Cathédrale, ont décidé de la réorganisation de cet ensemble dans un espace nouveau et une muséographie renouvelée.

Trésor de Troyes ©DR

Confié à un architecte du patrimoine, le réaménagement de cet espace avait pour objectif d’être respectueux de la salle basse voutée du XIIIème dans laquelle le Trésor serait installé et de proposer une présentation aérée et hiérarchisée des objets. La contrainte principale étant son exiguïté.
Grâce à des nouvelles vitrines adaptées et à un éclairage subtil et varié, les plus belles pièces sont mises en valeur, dans une muséographie simple et un parcours thématisé.
En effet, le choix d’un parcours thématique permet de comprendre l’histoire mouvementée de cet ensemble. Il se  développe en 3 parties :

- le Trésor sous l’Ancien Régime
- la renaissance du Trésor au début du XIX ème siècle
- l’esprit antiquaire autour des découvertes archéologiques

Constitué à partie de 1204, période des Croisades,  le Trésor recèle de pièces remarquables de cette période. Parmi les plus belles pièces, celles ramenées par le chapelier Garnier de Trainel notamment un coffret d’ivoire pourpré byzantin ou encore un vase de la Cène en porphyre vert et noir. Il y a également la chasse de saint Bernard et saint Malachie, fruit d’une donation provenant de l’abbaye de Nesle –la-Reposte au XIXème siècle.

Trésor de Troyes ©DR

A la fois espace caché, mais accessible au public les Trésors ne cessent d’intéresser et d’attirer un public curieux.
Cette réouverture du trésor en date du 7 mai 2014 s’est déroulée dans le cadre d’une journée organisée autour  de la thématique : les objets d’art dans les églises, conservation et mise en valeur. Ce colloque s’inscrit dans une actualité très riche autour de la conservation et la valorisation de nos objets et des trésors à redécouvrir.

Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text. Les commentaires sont modérés.

Question: 10 - 5 ?
Your answer:
Recherchez sur le site
Inscrivez-vous à la newsletter