Aller au contenu. | Aller à la navigation

narthex Art Sacre, Patrimoine, Creation

L’art de l’orfèvrerie sacrée avec Roland Daraspe

Publié le : 27 Mars 2015
Chaudronnier puis mécanicien en aéronautique, verrier avec un artiste américain, un curieux apprentissage pour un orfèvre !

 

 

 
 
 
 
 
 
 
 
CIBOIRE MACAU Création juin 2002 Pièce unique Argent 925 – vermeil H : 255 mm D : 136 Poids : 1140 gr
CALICE SD- Création avril 2004 argent 925 H : 170 D : 97 Soucoupe D : 110 mm Poids : 576 gr

Autodidacte, Roland Daraspe est un classique pour ce qui est de l’exigence : il aime qu’une pièce soit bien finie, fonctionnelle, durable, agréable à l’œil et au toucher.
L’orfèvrerie doit être comme cela.
Mais le plaisir des yeux ne lui suffit pas. Comme le violon, l’objet doit avoir une âme. Une partie de soi y est, visible, présente. Et c’est ce que sentent et aiment ceux qui choisissent ses créations.

Très tôt, de grandes maisons lui ont confié la mise au point d’objets originaux à leur griffe.
Lorsqu’il a évolué de l’orfèvrerie de main à l’orfèvrerie de table, il a eu l’honneur pendant dix ans de voir ses plus belles réalisations offertes au titre des cadeaux protocolaires de l’Elysée.
D’autres prestigieux commanditaires lui ont confié la création de pièces originales. Il collabore aussi avec des architectes, designers et artistes.

 

 
 
 
 
 
 
 
 
CROIX- Pièce unique- création novembre 2005 Argent 925 – feuille d’or H : 150 mm L : 150 mm Poids : 370 gr
CROIX-Création août 2007 Argent 925 – vermeil - Malachite H : 270 L : 190 mm Poids argent : 588 gr Poids brut : 844 gr

Les créations pour la liturgie ont été menées en parallèle.

A l’époque des petits objets pour la main correspondent les custodes commandées par la Maison Chéret à Paris.
Peu à peu les Chéret suggèreront la création de pièces plus importantes, des burettes puis une aiguière et son bassin ou des vases à saint chrême. Par la suite, prêtres ou religieux, communautés ou paroisses commanderont des pièces pour leurs églises. De beaux dialogues s’engageront alors, mêlant le pratique au religieux, conduisant l’orfèvre à transcender la matière.
Une ligne d’objets d’art sacré judaïque naît aussi à l’atelier Daraspe.

Le Fonds national d’art contemporain, les Musées des arts décoratifs de Bordeaux, Lyon, Riom ont acquis plusieurs de ses œuvres pour leurs collections. En 1992 et 2008, des expositions rétrospectives de son travail ont été proposées par les conservateurs du musée des Arts décoratifs de Bordeaux. Deux catalogues illustrent ces manifestations.

 

 

 

 

 

 

Il a exposé au Japon, aux Etats-Unis, au Canada et dans plusieurs galeries ou foires internationales en Europe : cela a enrichi ses amitiés et son imaginaire. Plusieurs prix et distinctions lui ont été accordés, dont le titre de Maître d’art par le Ministre de la Culture, et il a été reçu à l’Académie des Beaux Arts, Belles Lettres et Sciences de Bordeaux : marques de reconnaissance qu’il dit devoir à la fidélité et à la confiance de ses collectionneurs et qui dynamisent son désir toujours intact de façonner la matière, de lui donner forme et vibration par ses mains, illustrant par son style une page de l’histoire de l’orfèvrerie du XXIème siècle.


site Internet de l'artiste www.daraspe.com

François Cassigneul
François Cassigneul a écrit :
12/10/2016 17:22

J'ai toujours beaucoup aimé les calices et coupes Chéret, simples et merveilleux en même temps. C'est seulement par curiosité que je regarde aujourd'hui, n'ayant pas le désir d'acheter quoi que ce soit.

Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text. Les commentaires sont modérés.

Question: 10 - 5 ?
Your answer:
Recherchez sur le site
Inscrivez-vous à la newsletter