Aller au contenu. | Aller à la navigation

narthex Art Sacre, Patrimoine, Creation

En 2016 la Fondation du Patrimoine fête ses 20 ans !

Publié le : 24 Février 2016
Cela fait 20 ans que la Fondation du Patrimoine existe dans le paysage culturel. Mais à quoi sert-elle et quelles sont ses missions ? Fondée en 1996, elle a pour but principal de protéger et sauvegarder le Patrimoine ni classé ni inscrit. Maisons, églises, ponts, lavoirs, moulins, patrimoine industriel, mobilier, naturel… tous les types de patrimoine de proximité sont éligibles à l'action de la Fondation. « Le Patrimoine du quotidien, celui des français » comme l’explique François-Xavier Bieuville, directeur général de la Fondation.

Basilique Saint-Martin de Tours © Fondation du Patrimoine - collecte lancée en décembre 2014 pour la restauration de la Basilique Saint-Martin de Tours

Le Patrimoine est un terme bien vaste et ne désigne pas automatiquement le Patrimoine classé comme on pourrait souvent l’entendre. Car au-delà des sites d’exceptions soutenus par l’Etat, il existe une multitude de richesses patrimoniales que l’on rencontre chaque jour de nos villes et villages. Evidemment, l’Etat ne peut pas tout sauvegarder et la Fondation est justement là pour soutenir les initiatives locales dans la préservation de ce patrimoine non protégé, le patrimoine « du cœur » en quelque sorte.

En 1996, une loi est votée à l’initiative du Gouvernement qui crée ainsi un outil, la Fondation du Patrimoine, et divers instruments afin que les français puissent bénéficier de cette aide. Bien que créée par une loi et reconnue d’utilité publique, la Fondation reste privée ce qui en fait son caractère exceptionnel.

Cette Fondation fonctionne grâce au soutien  d’environ 500 bénévoles et 70 salariés. C’est 23 000 projets qui ont été soutenu depuis sa création et plusieurs millions investis. Mais au-delà de la sauvegarde du Patrimoine matériel, la Fondation est générateur d’emploi et d’activité. Par ses restaurations, elle soutient l’activité et donc l’économie locale : restaurateurs du Patrimoine, artisanat, transmission des savoir-faire…

prieuré d'Ambialet ©FONDATION DU PATRIMOINE - Opération patrimoniale emblématique lancée en décembre 2015, dédiée à la conservation et la valorisation de la chapelle Notre Dame de l’Auder du prieuré d'Ambialet (Tarn)

Une église, un lavoir, une halle, une partie d’une maison d’un propriétaire privé…propriétaires privés et institutions publiques peuvent demander une aide financière à la Fondation si le bien comporte un réel intérêt patrimonial. Souvent, la Fondation fait appel à des experts ou des architectes du Patrimoine afin qu’ils attestent du réel intérêt du bâtiment.

Faisant appel au mécénat d’entreprise, le succès de la Fondation s’appuie également sur le mécénat populaire. Tout le monde est appelé à participer à la restauration d’un projet en faisant un don directement sur le site ce qui permet également de bénéficier d’avantages fiscaux. Cette démarche participative rencontre un vrai succès et permet de compléter le budget des communes.

Ce mécénat, qui se développe de plus en plus, montre la sensibilité croissante de la part des français pour leur Patrimoine. Modestes, méconnus, d’innombrables petits édifices vernaculaires ponctuent nos paysages et en font la diversité. Combien sont-ils ? Nul ne le sait vraiment car ils n’ont pas fait à ce jour l’objet d’un inventaire exhaustif à l’échelon national. Pourtant ils sont bien là et n’attendent que vous.

Pour faire un don à l’un des multiples projets de la Fondation www.fondation-patrimoine.org/

Caroline Becker

 

 

 
Logo pour le 20e anniversaire de la Fondation du patrimoine sélectionné lors du concours de logo lancé auprès des étudiants en écoles d'art. Le lauréat est Bilal Addi, 19 ans, étudiant de première année de design produit à l’école Boulle.
Mots-clés associés :
Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text. Les commentaires sont modérés.

Question: 10 - 5 ?
Your answer:
Recherchez sur le site

Inscrivez-vous à la newsletter