Aller au contenu. | Aller à la navigation

narthex Art Sacre, Patrimoine, Creation

Quand la 3D fait renaître la Sainte-Chapelle de Dijon et les résidences des Ducs de Bourgogne

Publié le : 27 Août 2014
Une exposition documentaire inédite a lieu jusqu’au 13 octobre 2014 au musée des beaux-arts de Dijon. Les nouvelles technologies de la 3D permettent une immersion dans l’histoire des prestigieux bâtiments érigés au temps des ducs de Bourgogne. Un état des connaissances actuelles sur la Sainte-Chapelle et le palais ducal auquel elle était attenante, est proposé grâce à une visite virtuelle en musique et des applications numériques. Ce voyage dans le temps donne un aperçu de la vie quotidienne à la cour de Bourgogne. Fascinant.

Hypothèse(s) de restitution DE LA SAINTE-CHAPELLE DE DIJON © ALEXANDRE MAZUIR, CNRS UMR 6298 ARTEHIS, ARTS ET MÉTIERS PARISTECH CLUNY

Exceptionnellement orientée au nord afin de s’intégrer au palais ducal, la chapelle constituait le plus bel édifice gothique de Dijon et sa flèche couronnée dominait la ville à plus de 50 mètres de haut.
Si le terme de « Sainte-Chapelle » fait d’habitude référence aux reliques de la Passion du Christ, c’est pour la Sainte-Hostie, offerte par le pape Eugène IV en 1433, que la chapelle des ducs de Dijon devint l’écrin.

Abritant les prestigieux monuments funéraires des familles les plus puissantes de la ville, la chapelle eu un rôle central dans la vie religieuse de la cité bourguignonne, notamment sous le règne bref de Charles le Téméraire puis de celui du roi de France.

Salle du chapître ©musée des beaux-arts de Dijon. Photo F. Jay

De la chapelle ducale fondée par Hugues III en 1172 et devenue au début des années 1430 le siège de l’Ordre de la Toison d’Or, il ne reste que quelques rares vestiges. Les vitraux, sculptures et panneaux peints, situés dans la salle du chapitre de la tour de Bar depuis le milieu du XXe siècle, témoignent de l’importance artistique qu’avait la chapelle avant sa destruction en 1802 par une explosion à la mine.

La restitution architecturale en 3D qui est proposée est le résultat de recherches universitaires pluridisciplinaires réunissant musicologues, archéologues, historiens et ingénieurs en réalité virtuelle. Ce travail mené par Alexandre Mazuir de l’Ecole Nationale Supérieure des Arts et Métiers de Paris Tech., permet de pénétrer virtuellement dans chapelle ducale et d’assister à la cérémonie votive de l’Annonciation telle qu’elle pouvait se dérouler au XVIe siècle.

reconstitution en 3D de la Saint Chapelle de Dijon, ©Infographie 3D / 2D et Level design : Alexandre Mazuir

Aux images, ont été ajoutés des extraits musicaux de l’époque. Acoustique « spatialisée » reproduisant la propagation du son dans l’édifice ainsi que films d’animations font revivre aux visiteurs la vie liturgique et musicale de la Sainte-Chapelle.

Jules Hardouin-Mansart, Premier projet pour le palais des États, 1688 © Paris, Bibliothèque de la Sorbonne

Si l’hôtel ducal de Dijon a été absorbé dans les agrandissements des XVIIe et XVIIIe siècles du palais des Etats de Bourgogne, il est néanmoins le mieux conservé des palais urbains des ducs de Bourgogne. La tour de Bar, les cuisines ducales et le logis neuf de Philippe le Bon constituent un ensemble exceptionnel.

La reconstitution en 3D des dispositions intérieures a été rendue possible grâce aux observations archéologiques du centre de castellologie de Bourgogne effectuées depuis 2012 d’après le chantier de restauration du musée. L’emplacement des chambres des joyaux, de la salle du poêle ou des appartements du duc et de la duchesse sont ainsi été révélés.

Salle de l'escalier au sud du palais, dessin © Lionel Duigou

Une présentation des principaux lieux de séjours ducaux complètent l’exposition, parfois largement conservés comme le château de Germolles. Ces quelques cinquante propriétés dont disposaient les ducs Valois en Bourogne leur permettaient de se retirer de l’agitation constante qui régnait à la cour et deviennent, à la fin du XIVe siècle des laboratoires d’innovation remarquables où les plus grands artistes et artisans participaient à la mise en scène de l’autorité des ducs.

Informations pratiques
Exposition La Sainte-Chapelle de Dijon & les Résidences des ducs de Bourgogne
ouverte tous les jours sauf le mardi - de 9h30 à 18h
Entrée gratuite

MUSÉE DES BEAUX-ARTS DE DIJON
PALAIS DES DUCS ET DE ÉTATS DE BOURGOGNE
CS 73310
21033 DIJON CEDEX
Tél. 03 80 74 52 09 - museedesbeauxarts@ville-dijon.fr
mba.dijon.fr

Mots-clés associés :
Recherchez sur le site
Inscrivez-vous à la newsletter