Aller au contenu. | Aller à la navigation

narthex Art Sacre, Patrimoine, Creation

La pluie d'or de Leonor Antunes à Bordeaux

Publié le : 23 Décembre 2015
La Nef centrale du CAPC musée d'art contemporain de Bordeaux est le lieu emblématique de ce bâtiment patrimonial. Elle a accueilli au fil des ans des expositions mémorables qui ont contribué à l’écriture de l’histoire de l’art contemporain. Cette année, le CAPC musée a invité Leonor Antunes à investir ce lieu en y installant une série de dispositifs de grand format spécialement conçus pour cet espace monumental de 1500m2. Comme le confie l'artiste, elle souhaite « métamorphoser l'espace du musée, d'une échelle imposante vers une autre, à dimension plus humaine, dans laquelle les visiteurs pourront s'incarner, grâce à la proximité avec les œuvres ». Une exposition à découvrir jusqu’au 17 avril 2016.

Leonor Antunes © Nick Ash 

«Je suis fascinée par les notions de proportion, d’élargissement, de gravité, de poids et de changement. Mon travail est très classique d’une certaine façon. Je pense souvent à la sculpture, en particulier à la sculpture classique et à la matière, ainsi qu’au fait de retirer et d’ajouter de la matière.» Leonor Antunes

LEONOR ANTUNES © NICK ASH

Ses œuvres soulignent l’espace, l’interrogent, l’expérimentent, le transforment. Par le biais d’une observation fine de l’espace et de ses détails, et à travers des recherches exhaustives sur l’histoire du lieu, Léonor Antunes a sondé et investit un espace donné afin de s’en approprier l’essence. Ses œuvres entrent en dialogue avec le bâtiment (un ancien entrepôt de denrées coloniales) et font  ainsi écho à l’histoire commerciale de cet édifice du XIXe siècle.

LEONOR ANTUNES © NICK ASH

Nous sommes tout de suite frappés par ces longues sculptures métalliques suspendues au plafond qui retombent délicatement vers le sol. Une sorte de rideau en mailles de laiton qui sillonnent l’espace telles des vagues lumineuses. L’artiste est particulièrement attentive à l’élégance de la fabrication artisanale, manuelle, à commencer par celle de son Portugal natal, et parmi ses matériaux de prédilection se trouvent le liège, le cuir, le laiton et les cordages. 1500 m2 d’un parquet en liège s’offrent aux pas du visiteur.

LEONOR ANTUNES © NICK ASH

LEONOR ANTUNES © NICK ASH

LEONOR ANTUNES © NICK ASH

LEONOR ANTUNES © NICK ASH

LEONOR ANTUNES © NICK ASH

LEONOR ANTUNES © NICK ASH

Les  interventions spatiales de Léonor Antunes s'inscrivent dans une démarche singulière sur des dispositifs permettant de générer, par leur seule présence, de nouvelles relations entre l'oeuvre et l'architecture. Cette mise en tension du lieu s'élabore par une conversion subtile de l'environnement, donnant ainsi une visibilité aux énergies en mouvement dans l'espace.

Les installations de Leonor Antunes prennent corps avec la matérialité du site, s’arc-boutant à la spécificité du lieu pour en démontrer toute la charge, à la fois architectonique et émotionnelle.

"Appréhender le corps comme une unité de mesure. Construire une structure qui s'étire infiniment dans l'espace, dans toutes les directions, sans aucune limite apparente." Léonor Antunes 

Informations pratiques : 

Léonor Antunes, le plan flexible

27.11.2015 - 17.04.2016

CAPC musée d’art contemporain
7 rue Ferrère F-33000 Bordeaux
T. 05 56 00 81 50
capc@mairie-bordeaux.fr
www.capc-bordeaux.fr

Horaires : 11h – 18h / 11h – 20h les mercredis
Fermé les lundis et les jours fériés.
Ouvert les 14 juillet et 15 août.

Recherchez sur le site
Inscrivez-vous à la newsletter