Aller au contenu. | Aller à la navigation

narthex Art Sacre, Patrimoine, Creation

La Fondation Royaumont célèbre ses 50 ans.

Publié le : 11 Août 2014
Construite à la demande de Saint-Louis en 1228, riche de 557 ans de vie monastique, d’une activité d’industrie textile puis de noviciat, l’abbaye de Royaumont a toujours su se réinventer pour mieux construire son avenir dans l’esprit humaniste de ses fondateurs. Celle-ci célèbre cette année ses 50 ans passés aux côtés des artistes, des intellectuels. La cinquantaine d’événements illustrant l’incroyable vitalité et le rayonnement de Royaumont qui rythment cette année de fête se prolonge jusqu’au mois de décembre.

Abbaye de Royaumont © studio Bruno Cohen

La programmation du cinquantenaire s’articule autour de grandes thématiques telles que la valorisation du patrimoine ou encore l’histoire de la Fondation. Rachetée en 1964 par le couple de mécènes Henry et Isabel Goüin, ils y créent la Fondation Royaumont qui accueille des résidences, des formations d’artistes consacrés à la musique et à la danse... La Fondation soutient avec conviction la transmission des savoirs, la recherche et la création….

A travers ces thématiques, la Fondation désirait  mettre en lumière son parcours singulier et son influence au cours de ses 50 dernières années. 
Par exemple, cette année la fondation a inauguré un potager-jardin allégorique de près d’un hectare. Cet ambitieux projet commandé aux paysagistes Astrid Verspieren et Philippe Simonnet jusqu’ici inaccessible au public, deviens un lieu d’expérimentation végétale et de production artistiques…

Potager-Jardin © yannmonel

Le cinquantenaire voit également l’achèvement de la restauration du réfectoire des frères convers;

Situé à l’angle sud-ouest de l’ensemble des bâtiments abbatiaux, l’ancien réfectoire des convers est une vaste salle de six travées voûtées d’ogives. Construit au XIIIe siècle, il constituait avec le cellier au nord et le dortoir à l’étage, un ensemble dédié aux frères convers et séparé du reste de l’abbaye par une ruelle intérieure, encore clairement identifiable aujourd’hui. Salle de théâtre, de réception ou encore salle de bal à l’époque industrielle, cette pièce de 300 m² fut entièrement restaurée dans le dernier tiers du XIXe siècle pour redevenir un réfectoire, mais cette fois pour les pensionnaires du noviciat de l’Association de la Sainte-Famille de Bordeaux. La Fondation a souhaité réhabiliter entièrement cet espace en 2014 pour différents usages, spectacles, répétitions, visites, réceptions, etc.

L’histoire de la Fondation est également mise en valeur à travers des documentaires, expositions et publications, notamment une exposition partir du 30 aout et jusqu’au 12 octobre sur l’abbaye vue par le cinéma, celle-ci ayant servi d’écrin à plus de 65 films.

Un montage constitué d’extraits sera présenté sur des écrans disposés dans l’abbaye. 

Cloitre de l’Abbaye de Royaumont © Jérôme Johnson

Les projets artistiques  sont mis en valeur grâce à une saison musicale exceptionnelle rassemblant trois générations d’artistes ayant participé à l’aventure de Royaumont, des activités pour le jeune public ainsi que des productions hors les murs (Festival d’Avignon, Théâtre des Bouffes du Nord, Festival d’Aix-en-Provence…).

 

Quelques exemples de programmes: 

Du 30 août au 12 octobre 2014 la Fondation Royaumont accueille trois générations d’artistes de la musique et de la danse ayant participé à la formidable aventure artistique de la Fondation.

40 concerts sont proposés avec notamment : William Christie – Natalie Dessay - Philippe Jaroussky - Ensemble Pygmalion – Karine Deshayes - Arnaud Marzorati - Stéphane Degout – Quatuor Diotima - Dialogos - Marcel Pérès - Louise Moaty – Andreas Staier - Alexei Lubimov - Ballaké Sissoko - Dr Sivaraman - Aka Moon - Myriam Gourfink - Susan Buirge - Hervé Robbe…

9 commandes seront passées à des compositeurs associés à Royaumont : Oscar Bianchi, Jean-Luc Hervé, Dimitri Kourliandski, Alex Mincek...

Les pages d’orchestre des opéras de Rameau seront interprétées par les Musiciens du Paradis suite à la résidence à la Bibliothèque musicale François-Lang de ce jeune orchestre baroque dirigé par le claveciniste Bertrand Cuiller, dont la Fondation accompagne la carrière.

Gli Incogniti © Agathe Poupeney

Le 4 octobre 2014  est une journée dédiée à la Bibliothèque musicale de François-Lang

Une collection musicale réunie par François Lang (1908-44) est acquise en 2007 par la Fondation: 1300 manuscrits et imprimés musicaux du XVIe au XXe siècle : Debussy, Fauré, Schubert, Mendelssohn, Liszt, Berlioz, Lully, Haydn, Mozart, Bach…

Placée au cœur de Royaumont, la Bibliothèque musicale François-Lang offre un lieu de travail unique aux artistes, chercheurs, professionnels, étudiants et amateurs.
Des pièces de Rameau et Berlioz, objet de résidences à la BMFL, seront interprétées dans le cadre de la Saison musicale.


• Royaumont s’exporte « Hors les Murs »

L’opéra Kátia Kabanová de Janacek (mis en scène par André Engel) – Grand prix de la critique 2011/2012, repris aux Bouffes du Nord à Paris pour six représentations du 16 au 20 décembre 2014.

 

Consultez l'intégralité des programmes sur  royaumont.com/evenements

Vue du Ciel © Imagin'Air JC Roy

Informations pratiques :

Fondation Royaumont - 95270 Asnière sur Oise

www.royaumont.com


VISITE DE L’ABBAYE: 

365 jours par an, de 10h à 18h (17h30 de novembre à février).

Entrée plein tarif : 7,50 euros
Entrée tarif réduit : 5 euros
 

Mots-clés associés :
Recherchez sur le site
A ne pas manquer Tous nos Agendas
Inscrivez-vous à la newsletter