Aller au contenu. | Aller à la navigation

narthex Art Sacre, Patrimoine, Creation

Expo : Nymphéas. L’abstraction américaine et le dernier Monet - au musée de l'Orangerie, Paris

Le musée de l'Orangerie à Paris, célèbre écrin pour le cycle des Nymphéas de Monet, accueille jusqu'au 20 août 2018 une exposition exemplaire sur les liens entre l'oeuvre du maître de l'impressionnisme et les débuts de l'abstraction outre-atlantique. Un parcours passionnant (au frais !) à découvrir un jour de grosse chaleur...
  • Quand ?

    du 13/04 à 10h40 au 20/08 à 23h55

  • Où ?

    musée de l'Orangerie, Paris

  • Ajouter un événement au calendrier

    vCal iCal

Claude Monet (1840-1926), Saule pleureur, entre 1920 et 1922 - Paris, musée d'Orsay. Donation de M. Philippe Meyer, 2000 © RMN-Grand Palais (musée d'Orsay) / Adrien Didierjean

En 1955, Alfred Barr fait entrer au Museum of Modern Art de New York un grand panneau des Nymphéas (W1992) de Monet, alors que ces grandes « décorations » demeurées dans l’atelier de Giverny commencent à attirer l’intérêt de grands collectionneurs et musées.

La réception du dernier Monet s’opère alors en résonnance avec la consécration de l’expressionnisme abstrait américain. Le panneau des Nymphéas du MoMA est reproduit dans l’ouvrage Mainstreams of Modern Art de John Canaday en vis-à-vis du tableau de Pollock, Autumn Rythm (number 30), 1950 ; Monet y est présenté comme « une passerelle entre le naturalisme du début de l’impressionnisme et l’école contemporaine d’abstraction la plus poussée. »

Clement Greenberg qui visite le musée de l’Orangerie en 1954, inscrit l’œuvre de Clyford Still et de Barnett Newman dans la lignée des dernières peintures de Monet dans son essai La peinture à l’américaine (1955). 

C’est sur ce moment précis de la rencontre entre la redécouverte des grandes décorations du maître de Giverny et la consécration de l’Ecole abstraite new-yorkaise que l’exposition du musée de l’Orangerie s’arrêtera, à travers une sélection de quelques toiles tardives de Monet et une vingtaine de tableaux américains (de Barnett Newman, Jackson Pollock, Mark Rothko, Clyfford Still, Helen Frankenthaler, Morris Louis, Philipp Guston, Joan Mitchell, Mark Tobey, Sam Francis et Jean-Paul Riopelle). Cette présentation entend marquer le centenaire des Nymphéas.

Lire une revue de l'exposition chez nos confrères de Voir & Dire.

Informations pratiques

Exposition "Nymphéas. L’abstraction américaine et le dernier Monet" au musée de l'Orangerie, 1 Place de la Concorde - Jardin des Tuileries (côté Seine) - 75001 Paris

Jusqu'au 20 août 2018

Horaires
Ouvert de 9h à 18h tous les jours sauf le mardi.

Droits d’entrée
Tarif unique : 9€
Tarif réduit : 6,5€
Gratuit pour tous les premiers dimanches du mois, les adhérents et les moins de 26 ans de l’UE

Contacts : 01 44 50 43 00 / information@musee-orangerie.fr

Site internet du musée de l'Orangerie

Mots-clés associés :
Recherchez sur le site
Inscrivez-vous à la newsletter