Aller au contenu. | Aller à la navigation

narthex Art Sacre, Patrimoine, Creation

Evènement : la Fête des Lumières à Lyon (69)

A l'origine, les chrétiens lyonnais célébraient la fête de l'Immaculée Conception le 8 décembre. Peu à peu l'évènement a pris de l'ampleur pour devenir une fête populaire de plusieurs jours rassemblant Lyonnais et touristes de tous horizons et toutes croyances. Du 6 au 9 décembre, la Fête des Lumières transforme Lyon en un immense théâtre à ciel ouvert. Intimistes, étonnantes, spectaculaires et souvent participatives, plus de 80 créations lumière vont faire vivre aux visiteurs une expérience unique. Croisant les disciplines, des artistes venus du monde entier offrent à la ville un éclairage inédit et ouvrent grand les portes sur d’improbables univers éphémères.
  • Quand ?

    du 06/12 à 09h05 au 09/12 à 23h55

  • Où ?

    Ville de Lyon

  • Ajouter un événement au calendrier

    vCal iCal

(en h. à g.) Frontier, cour des Moirages - Encor studio - En co-production avec Mirage Festival / (en b. à g.) You and the night, David Udovtsch, Projet parrainé par Nexity 
(à d.) Pigments de lumières, Cathédrale Saint-Jean, Carole Purnelle et Nuno Maya - Ocubo / Projet parrainé par Enedis

La Fête des Lumières tire son histoire d’un événement datant d’il y a plus d’un siècle et demi. Alors que le 8 septembre 1852 devait être inaugurée une statue de la Vierge sur la colline de Fourvière, des intempéries obligent les autorités de l’époque à repousser l’événement au 8 décembre de cette même année. Mais la pluie, ce jour-là, menace à nouveau de reporter les festivités du soir. Désireux de malgré tout pouvoir vivre ensemble un temps de communion populaire, les Lyonnais disposent spontanément, à la nuit tombée, des lumignons au bord de leurs fenêtres... Le 8 décembre est né. Dans les années 1960, les concours d’illuminations de vitrines, auxquels prennent part notamment les commerces de bouche, permettent de conjuguer cette tradition de la mise en lumière sous une nouvelle forme. Ils donnent le coup d’envoi des festivités de fin d’année et animent les célébrations religieuses du 8 décembre. Puis en 1989, la Ville de Lyon imagine une nouvelle forme de valorisation de son patrimoine en imposant la lumière comme partie intégrante de son plan d’urbanisme. Le premier Plan Lumière voit le jour et fêtera en 2019 ses 30 ans d’existence.

De nombreux parcours et installations sont proposés durant tout le week-end, voici quelques exemples :

Frontier est une installation audiovisuelle immersive avec en acteurs principaux : la lumière, l’eau, les ondes et… le public. Pour ce faire, le studio suisse a défini un espace où se réverbèrent la lumière et le son, donnant la sensation d’une réalité déformée. Sur la surface vierge et réfléchissante d’un bassin, ondes lumineuses et vibrations sonores vont venir perturber cette quiétude, en réveillant la surface de l’eau. Le scénario n’est pas figé et chaque instant est unique. Dépendant des sons ambiants et du public immergé dans la Cour des Moirages, l’oeuvre devient lieu de contemplation et espace de dialogue avec son environnement. Par une narration graphique et physique, cette oeuvre joue sur la notion de frontière entre l’aquatique et le terrestre en proposant d’embarquer son public dans un voyage sonore et visuel.

La Cathédrale Saint-Jean est cette année l’écrin d’un projet délicat alliant performance artisanale et prouesses techniques. Pigments de Lumière est un florilège de tableaux abstraits conçus grâce à la diffusion dans l’eau de pigments, d’encres et de fleurs. Ces derniers, précipités dans le liquide, vont donner vie à des effets visuels inattendus. Ralentis, effets kaléidoscopiques, fleurs psychédéliques, la captation live de tous ces tableaux, projetée sur la façade, va offrir un spectacle singulier. Cette oeuvre contemplative valorisant textures, formes et couleurs, assorties de jeux de lasers, évoque la nature et les fleurs, notammentn l’histoire de la rose de Lyon…

Fasciné depuis son plus jeune âge par les aurores boréales, David Udovtsch s’est lancé le défi d’en produire une sur la fontaine des Jacobins. Il revisite ainsi ce phénomène naturel avec une oeuvre contemplative, dans laquelle il fait apparaître l’édifice dans un ciel étoilé. Soudain, aux pieds des sirènes, un frémissement coloré imperceptible s’esquisse. La fontaine se transforme alors en phare qui balaie la place de son faisceau lumineux comme pour guider l’aurore boréale jusqu’à lui. Celle-ci se matérialise en irradiant le monument grâce à un rideau d’eau, de ses fragiles et mouvantes nuances de vert, bleu et mauve… En prélude au départ de cette aube polaire, on assiste à une ultime danse de la lumière avant le retour apaisant du ciel constellé.

Informations pratiques

Evénement La Fête des Lumières à Lyon (69)

Du 6 au 9 décembre 2018

Horaires
Jeudi 6 et dimanche 9 décembre : 19h-23h
Vendredi 7 et samedi 8 décembre : 20h-00h

Près de 80 créations de lumière dans la ville. 

Découvrir les parcours en cliquant ici.

Toutes les informations sur le site de la Fête des Lumières.

Recherchez sur le site