Aller au contenu. | Aller à la navigation

narthex Art Sacre, Patrimoine, Creation

ARCHIVES - Des étoffes pour célébrer

« Des étoffes pour célébrer » est l'espace de partage d'une passion - certains disent d'un virus - pour les tissus utilisés dans les églises. Les sacristies, mais aussi les musées ou les dépôts d'objets d'art conservent d'étonnants témoins de l'art textile ; ils éblouissent nos yeux, nous apprennent beaucoup sur les techniques de fabrication et sur les anciens usages liturgiques. » « Ce blog souhaite donc mettre en lumière tant les ornements que des clefs de lecture esthétiques, sémiologiques, théologiques, et participer à la prise de conscience de la préservation de ce riche patrimoine.»

De la conservation des textiles

La fragilité des textiles est une réalité dont chaque responsable doit bien être conscient. C’est pourquoi il n’est sans doute pas inutile de rappeler ici les principaux dangers encourus par ce patrimoine. Vingt ans de travail dans les sacristies, en prenant en compte les problèmes de matériel et de finances des propriétaires, obligent à répéter certains conseils et à rechercher des solutions pratiques.

Lire la suite…

Le Trésor de la Primatiale de Lyon

Poursuivant la visite des lieux trop rares où peuvent être admirés des textiles d'église, c'est vers le Trésor de la cathédrale Saint-Jean de Lyon(1) dit aussi Trésor de la Primatiale, que nous nous dirigeons aujourd'hui.

Lire la suite…

Matisse, créateur d’ornements liturgiques: La chapelle de Vence 2/2

L’ornementation des chasubles et de leurs accessoires consiste en l’agencement de couleurs tranchées, contrastant sur un tissu de fond uni correspondant à la couleur liturgique choisie. Au sujet du vocabulaire ornemental, le père Couturier demande à Matisse de respecter le motif de la croix et laisse libre cours à son inspiration pour le reste du décor. L’artiste décline ainsi la croix sur toutes les chasubles, et ce sous diverses formes : latine, grecque et de Saint-André, parfois enchâssée dans une masse de couleur évoquant une mandorle, un nimbe ou une gloire.

Lire la suite…

Matisse, créateur d’ornements liturgiques: La Chapelle de Vence 1/2

La chapelle de Vence constitue un des seuls exemples de la conception simultanée d’ornements sacerdotaux et de leur lieu de destination ; une occasion rare pour un artiste de concevoir une œuvre liturgique totale, en adéquation avec chacun des éléments qui la composent.

Lire la suite…

Les broderies du XIXe siècle à Moulins

En ce qui concerne les expositions temporaires de paramentique, on peut dire qu'il y a le Musée de la Visitation à Moulins... et les autres. Découvrez sans tarder l'exposition "En tous points parfaits, Oeuvres brodées pour la Visitation aux XIXe et XXe siècles" présentée jusqu'au 24 décembre 2014 au Musée de la Visitation de Moulins.

Lire la suite…

LABEUR ET MÉDITATION : DES BRODERIES AU CLOÎTRE

Un blog sur la paramentique ne saurait passer sous silence l'extraordinaire collection de broderies religieuses présentées dans la salle des Etats du cloître de la cathédrale du Puy-en-Velay depuis fin 2011 (1). La Collection Cougard-Fruman du Puy est née de la donation Cougard-Fruman et du mécénat de la Fondation Zygmunt Zaleski.

Lire la suite…

Les ornements liturgiques de l’abbaye Saint-Wandrille

A la Fabrique des Savoirs, à Elbeuf (76), se tient actuellement une très belle exposition consacrée aux œuvres liturgiques des moines de l’abbaye Saint Wandrille. Des pièces de paramentique et d’orfèvrerie réalisées entre les années 1930 et les année 1950. Si je laisse les calices et patènes aux mains de mon confrère Guillaume Denniel (à paraître sur le blog consacré à l’orfèvrerie), je souhaiterais pour ma part évoquer ici la rareté et l’originalité de la création textile de l’abbaye.

Lire la suite…

Tisser pour l'Eglise ; une activité récente

Savez-vous que les étoffes religieuses sont des créations très récentes ? En effet, jusqu'à la Révolution française il est rarissime de voir une iconographie catholique sur un tissage. Les symboles eucharistiques, surtout blé et raisin, commencent à apparaître dans la première moitié du XIXe siècle.

Lire la suite…

Des ornements liturgiques à voir à Lectoure

Dans le département du Gers, à mi-chemin entre Auch et Agen, l'ancienne cité épiscopale de Lectoure ravit les yeux avec son architecture préservée, datant surtout des XVIIe et XVIIIe siècle. Posée sur un éperon calcaire orienté d'est en ouest, la ville offre de vastes panoramas vers le sud et les Pyrénées.

Lire la suite…

«  Si je touche au moins ses vêtements, je serai sauvée » (Marc, 5, 28)

L'exposition proposée au visiteur jusqu'au 29 juin prochain au Musée de Fourvière, à Lyon, nous rappelle combien le culte des reliques a une incidence importante sur le patrimoine textile.

Lire la suite…

Précis sur la codification des couleurs liturgiques (2/2)

Il existe également plusieurs couleurs dites subsidiaires : l’or, l’argent, le rose, le bleu et le gris cendré. Le drap d’or est autorisé en remplacement du blanc, du vert et du rouge, tandis que le drap d’argent l’est uniquement en remplacement du blanc. Bien que non liturgique, le luxe de ces derniers exprime la solennité, mais aussi le divin, la Transcendance.

Lire la suite…

Précis sur la codification des couleurs liturgiques (1/2)

Les premiers siècles de l’Église emploient des vêtements liturgiques essentiellement blancs, des textiles non teints. Diverses teintes entrent en usage au VIIe siècle, bien que le blanc soit toujours dominant. Autour de l’an mil se développe une codification symbolique des couleurs, qui s’intensifie au XIIe siècle. Une volonté s’affirme alors d’associer les couleurs aux diverses fêtes du calendrier.

Lire la suite…

Le vestiaire liturgique de la cathédrale de Bourges

Fin 2012, est sorti un ouvrage attendu à plusieurs titres. Pour la première fois, le vestiaire liturgique d'une cathédrale, et l'une des plus prestigieuses, fait l'objet d'une étude complète et d'une publication moderne très illustrée. L'ouvrage est l'aboutissement d'un travail de plusieurs années de conservation préventive et de rangement dans des conditions pérennes des ornements de la cathédrale de Bourges. De plus, même si la recherche est étayée par de solides études en archives, l'écriture, simple et précise, est accessible à tout curieux.

Lire la suite…

A la découverte des ornements liturgiques

C'est un duo de spécialistes qui nous fait la joie de partager, à travers ce blog, leur passion et leurs connaissances des ornements tissés de nos églises. Josiane Pagnon et Marine Ferrero aborderont des périodes, des actualités et des créations bien spécifiques qui se complèteront et qui nous feront découvrir la diversité et la richesse de ces trésors textiles, créés pour célébrer...

Lire la suite…

Josiane Pagnon et Marine Ferrero

Josiane Pagnon a été Conservatrice des antiquités et objets d'art de la Manche de 1994 à 2010 en tant qu'agent du Conseil général de la Manche. Dans ce cadre, elle a publié de nombreux ouvrages sur les objets mobiliers et les ornements liturgiques. Elle est maintenant chercheur à l'Inventaire général au Conseil régional de Languedoc-Roussillon. Originaire d’Aix-en-Provence, Marine Ferrero effectue actuellement un Doctorat d’Histoire de l’Art à l’Université Libre de Bruxelles. Elle consacre ses recherches à la modernisation de l'ornement liturgique au XXe siècle. Son mémoire de Master s’intéressait au renouveau de la paramentique des années 1900 au concile Vatican II ; sa thèse se concentre aujourd’hui sur l’influence plus spécifique de l’Art déco et de l’avant-garde artistique de l’entre-deux-guerres.

Recherchez sur le site
Inscrivez-vous à la newsletter