Aller au contenu. | Aller à la navigation

narthex Art Sacre, Patrimoine, Creation
Il y a 4 éléments qui correspondent à vos termes de recherche.
Filtrer les résultats
Type d'élément











Éléments créés depuis



Trier par pertinence · date (le plus récent en premier) · alphabétiquement
Les malheurs de la guerre
En ces jours où nous venons de célébrer la mémoire des soldats tombés au cours de la première guerre mondiale, voici une œuvre qui peut sembler surprenante et même déplacée. C’est sans doute un privilège de l’art de nous conduire sur un chemin apparemment détourné, mais pour nous mener finalement au cœur même de la tourmente. Suggérer à qui sait entendre, voici comment Maurice Ravel évoque l’inadmissible de la violence dans son recueil Le Tombeau de Couperin.
Rattaché à Blogs / Ils ont des oreilles, qu'ils entendent
Aldo Ciccolini: la lyrique pianistique
Il y a quelques jours nous quittait le pianiste italien Aldo Ciccolini : la tradition lyrique qu’il tenait de ses origines napolitaines transfigurait ses interprétations, en particulier celles de Chopin dont nous connaissons le goût pour le bel canto. Merveilleuse résonances entre le soleil de la baie de Naples et la grande plaine polonaise, tout cela offert grâce au truchement du véritable orchestre qu’est capable d’être un piano.
Rattaché à Blogs / Ils ont des oreilles, qu'ils entendent
La merveille de la musique [2/3]
Deux compositeurs seront les guides de nos pérégrinations : la porte estivale qui nous ouvre sur l’essentiel de la vie pourrait bien être la porte du silence. C’est bien cet espace ouvert à tous les possibles, à condition que nous acceptions de nous y ouvrir, que nous révèlent Claude Debussy et Maurice Ravel.
Rattaché à Blogs / Ils ont des oreilles, qu'ils entendent
Le chant des oiseaux
En ce début du mois de juillet, tous ne pourront partir en vacances, mais tous sont appelés à prendre le temps de contempler la nature, ses couleurs, ses chants, que l’on soit à la campagne, au bord de la mer ou dans les villes où parcs et squares abritent des richesses insoupçonnées. En ces temps où l’on se préoccupe de notre planète, où le pape François lui-même y consacre sa réflexion, il est opportun de nous arrêter sur une œuvre où dialoguent la nature et la musique.
Rattaché à Blogs / Ils ont des oreilles, qu'ils entendent
Recherchez sur le site
Inscrivez-vous à la newsletter