Aller au contenu. | Aller à la navigation

narthex Art Sacre, Patrimoine, Creation
Il y a 57 éléments qui correspondent à vos termes de recherche.
Filtrer les résultats
Type d'élément











Éléments créés depuis



Trier par pertinence · date (le plus récent en premier) · alphabétiquement
Installation de Chiharu Shiota à l’église St-Joseph du Havre
C'est un tourbillon de fils rouges, densément tissés, qui irradie la nef de béton de l'église Saint-Joseph du Havre. Une « accumulation d'énergie » (Accumulation of Power), comme son titre l'évoque, qui happe, tel un trou noir, les puissances spirituelles que l'édifice concentre. L’installation suspendue de Chiharu Shiota est à voir jusqu’au 8 octobre 2017 dans le cadre de la manifestation « Un été au Havre, 2017 » qui célèbre les 500 années de la ville fondée en 1517 par François Ier.
Rattaché à Agenda
Exposition : "Tania Mouraud, une rétrospective" au Centre Pompidou de Metz
En 2015, le Centre Pompidou-Metz présente, en partenariat avec neuf lieux de la ville de Metz, la première exposition monographique d’envergure dédiée à l'artiste française Tania Mouraud. Débutant le 4 mars 2015 au Centre Pompidou-Metz, pensé à l'échelle de la ville et de son agglomération, l'événement prendra toute son ampleur à partir du 27 juin et jusqu’au 5 octobre 2015, offrant ainsi une rétrospective sans précédent dans sa forme et inédite dans son déploiement.
Rattaché à Agenda
Devenez le Roi-Soleil avec Olafur Eliasson à Versailles
Cet été, c’est au tour d’Olafur Eliasson d’introduire l’art contemporain à Versailles. Et l’ambition de l’artiste danois est claire : que le visiteur s’empare avec lui de ce lieu emblématique. Faire du visiteur un coproducteur des œuvres : “L’art a la capacité de transformer nos perceptions et perspectives sur le monde” explique Olafur Elisasson. Marqué par son enfance en Islande dans les vastes espaces vierges et de glaciers ancestraux, l’artiste se plait à confronter dans son œuvre les questions de perception avec une approche sensible et écologique de la nature. Pour ce faire, il propose d’appréhender le réel par des dispositifs optiques qui font vivre aux spectateurs des expériences multi-sensorielles. Métaphores de l’eau, diffraction de la lumière, miroirs piégés, émotions dilatées, silhouettes mouvantes…jusqu’au 30 octobre 2016 Olafur Eliasson nous entraine dans son exploration pour changer notre perception de Versailles, l’aiguiser, l’amplifier.
Rattaché à Actualités
Sylvie Blocher : les vivants (2/2)
Entre Sylvie Blocher et la ville de Saint-Denis (93) c’est une histoire d’amour qui dure depuis plus de 30 ans. Elle y vit, y a son atelier, y revient après chacun de ses voyages. En 1995 déjà, elle avait investi la chapelle de l’ancien Carmel de la ville de Saint-Denis, devenu musée d’Art et d’Histoire en 1981. Aujourd’hui et jusqu’au 17 octobre 2016, les vidéos de Sylvie Blocher, percutantes et empreintes d’humanité, renouvellent ce lieu bâtit pour le religieux et s’immiscent avec pertinence dans les collections du musée. Prenant sa source dans l’altérité, l’œuvre de Sylvie Blocher dénonce la censure, joue sur les mots et les silences. Au musée d’Art et d’Histoire de Saint-Denis, l’exposition « Les mots qui manquent, the missing words » traduit le désir de l’artiste de porter la vérité, la liberté et l’émancipation. Avec l’art pour seule arme, Sylvie Blocher interroge avec poésie mais sans concession notre rapport à l’autre.
Rattaché à Portraits d'artistes
Installation d’Eva Jospin : « Panorama » dans la Cour carrée du Louvre
Placé au coeur de la Cour carrée, sur la fontaine, le Panorama d’Eva Jospin est conçu comme une architecture artistique : le côté minéral de la ville et les façades du palais du Louvre se reflètent sur les parois habillées d’acier polimiroir. L’intérieur du Panorama, dans lequel le public est invité à déambuler, se déploie à 360° et est ainsi un lieu immersif dont l’aspect végétal reflète lui, l’univers des forêts et des grottes. Eva Jospin sculpte le carton et décline ses forêts obsessionnelles qui sont des perspectives sans ligne de fuite, des paysages de l’imaginaire où l’œil se promène sans boussole.
Rattaché à Agenda
Claude Lévêque, l'enfant et le Cobra
Le 8 juillet 1866 au couvent Saint-Gildard de Nevers, Marie-Bernarde dite Bernadette Soubirous disparait sous le bonnet et la pèlerine des postulantes chez les Sœurs de la Charité et de l'Instruction chrétienne. Elle expliquait : « je suis venue ici pour me cacher.» Le 5 octobre 2013 dans les locaux de l'agence Mazarine, agence de communication dédiée aux marques de luxe, Claude Lévêque révèle au public à l'occasion de la Nuit Blanche une série d'œuvres intitulée comme l'une d'elles : « je suis venu ici pour me cacher ».
Rattaché à Portraits d'artistes
Expo : "Vanità - Narcistà - Futilità", l'esprit libre de Skall à la galerie Saint-Séverin (75)
Cet automne, la Galerie Saint-Séverin à Paris reçoit Skall, un artiste étonnant qui propose Vanità - Narcistà - Futilità, une exposition en trois actes. Dans la vitrine unique de la galerie, il a, à l'occasion d'une performance pour la Nuit Blanche 2017, installé une oeuvre d'art composite autoportrait. L'exposition se poursuit jusqu'au 10 décembre 2017.
Rattaché à Agenda
« Un minuit que jamais le regard, là, ne trouble » au collège des Bernardins
La nouvelle exposition monographique du collège des Bernardins, est un projet de l’artiste Edgard Sarin intitulé « Un minuit que jamais le regard, là, ne trouble ». Comme à chacune de ses expositions, le collège des Bernardins a distillé ce qu’il fallait d’informations, sans trop en dévoiler et sans photographies, pour piquer la curiosité du public. Narthex s’est rendu sur place pour expérimenter cette nouvelle exposition, et vous propose quelques clés de compréhension dans cet article, sans trahir l’effet de surprise !
Rattaché à Actualités
Le réaménagement liturgique de la cathédrale de Digne-les-Bains par David Rabinowitch
Au cours du mois d'avril dernier, c’est à l’un des aménagements liturgiques contemporains des plus remarquables, celui de la Cathédrale Notre-Dame du Bourg située à Digne-les-Bains, que Jean-Paul Deremble s’est intéressé lors de sa conférence. L’occasion pour nous de (re)découvrir ce réaménagement exceptionnel né de la rencontre de trois ambitions à savoir, celle d’un artiste contemporain érudit d’art roman, celle de la politique de la commande publique du Ministère de la culture et de la Communication à l’égard des édifices religieux et enfin celle de la communauté chrétienne d’apporter une souffle nouveau à l’un de ses édifices.
Rattaché à Oeuvres et lieux / Aménagement des églises
Expo : Olafur Eliasson à l'Espace Muraille de Genève (Suisse)
Jusqu'au 28 avril 2018, l'Espace Muraille à Genève expose le travail de l'artiste islando-danois Olafur Eliasson à l’initiative de Laurence Dreyfus. L'exposition est conçue en étroite collaboration avec l’artiste et son studio, présente des éléments emblématiques du vocabulaire artistique d’Olafur Eliasson, notamment son travail autour de la lumière, de l’eau, des couleurs, et plusieurs nouvelles installations, pensées spécifiquement pour et en dialogue avec le lieu.
Rattaché à Agenda
Recherchez sur le site

Inscrivez-vous à la newsletter