Aller au contenu. | Aller à la navigation

narthex Art Sacre, Patrimoine, Creation
Il y a 9 éléments qui correspondent à vos termes de recherche.
Filtrer les résultats
Type d'élément











Éléments créés depuis



Trier par pertinence · date (le plus récent en premier) · alphabétiquement
Exposition « Etre(s) au monde » à Paris XIX : notre condition d’Homme revue à travers l'art
L’association Rémanence réunit artistes, intellectuels pluridisciplinaires et amateurs d’art autour du projet « Humanité – Regards croisés ». Cette question de l’humanité reste au cœur du travail d’artistes aujourd’hui. En les réunissant, Rémanence veut offrir à un large public la possibilité de réfléchir ensemble sur notre condition d’Homme, pour essayer de donner du sens à une époque en pleine mutation. Ce projet riche et ambitieux s’articule autour de trois expositions inaugurées en 2014 avec « Genèse, de l’aube du Monde à l’humanité ». « Humanité(s) - Etre(s) au monde » à découvrir jusqu’au 27 février 2016 au Loft 19 (Paris 19) est donc la seconde exposition. Une troisième intitulée « Peur et Espérance » sera proposée au public plus tard en 2016.
Rattaché à Agenda
Sophie Bellot, « work in progress »*
Sophie Bellot est une jeune photographe qui vit et travaille à Marseille. Profondément humaniste, elle interroge le monde à travers le paysage. Découvrons son travail à travers un extrait de son entretien avec Christine Blanchet, critique et historienne d’art.
Rattaché à Portraits d'artistes
Réouverture du Musée de l’Homme : Qui sommes-nous ?
Qui sommes-nous ? D’où venons-nous ? Où allons-nous ? Après 6 ans de travaux, Le Musée de l’Homme à Paris, désormais complètement repensé, est prêt à parler de l’Homme comme on ne l’a jamais fait. Par des vitrines spectaculaires abritant les collections prestigieuses de préhistoire, d’anthropologie et d’ethnologie, le musée offre une immersion au cœur de l’évolution humaine. Un parcourt passionnant qui nous fait réfléchir à notre place dans le monde et le lien que nous partageons avec ce qui nous entoure. En somme, un musée pour comprendre l’humain, sa nature complexe, son évolution depuis l’apparition des humanités plurielles jusqu’à nos jours.
Rattaché à Oeuvres et lieux / Sites et architecture
Jaume Plensa, montrer des visages, sculpter des âmes
Une fois qu’on les a découverts, à Bordeaux, à Antibes, lors de la Biennale de Venise dans l’île San Giorgio Maggiore, et dans bien d’autres lieux à travers le monde, on ne peut oublier les visages monumentaux sculptés par Jaume Plensa. Ces yeux fermés, ces sourires étrangement sereins. La Forêt blanche propose au spectateur une expérience curieuse, d’une impressionnante réussite esthétique: se promener à travers des visages de jeunes filles en bronze blanc, aux regards absents, aux fronts étirés, riches d’une intériorité visible. Jaume Plensa est actuellement exposé au musée d'art moderne et contemporain de Saint-Etienne jusqu'au 17 septembre 2017.
Rattaché à Blogs de Narthex / En flânant, en regardant
Nicolas Daubanes, « Les mains sales »
En 2017, la galerie Maubert présentait la première exposition monographique de Nicolas Daubanes. Intitulée "Les mains sales", du titre de la célèbre pièce de théâtre de Sartre, figure incontestable de la question de l’engagement de l’artiste après la Seconde Guerre mondiale, Nicolas Daubanes poursuit là ses interrogations autour de l’enfermement, le dépassement de soi, d’actes de résistance, tout en continuant ses expérimentations sur ses matières fétiches, limaille de fer, béton, résine.
Rattaché à Portraits d'artistes
Expo : Nicolas Daubanes, « Les mains sales » à la Galerie Maubert
Jusqu’au 8 avril, la galerie Maubert présente la première exposition monographique de Nicolas Daubanes. Intitulée "Les mains sales", du titre de la célèbre pièce de théâtre de Sartre, figure incontestable de la question de l’engagement de l’artiste après la Seconde Guerre mondiale, Nicolas Daubanes poursuit là ses interrogations autour de l’enfermement, le dépassement de soi, d’actes de résistance, tout en continuant ses expérimentations sur ses matières fétiches, limaille de fer, béton, résine.
Rattaché à Agenda
« Est-ce ainsi que les hommes vivent ? »
La Fondation Maeght propose une nouvelle lecture de sa riche collection d’art moderne et contemporain, mettant l’accent sur sa dimension humaniste. Cet accrochage, visible jusqu’au 11 mars 2018, met ainsi en avant l’être humain et l’existence dans ses représentations.
Rattaché à Actualités
Expo : Est-ce ainsi que les hommes vivent ? à la fondation Maeght (06)
La Fondation Maeght propose une nouvelle lecture de sa riche collection d’art moderne et contemporain, mettant l’accent sur sa dimension humaniste. Cet accrochage, visible jusqu’au 11 mars 2018, met ainsi en avant l’être humain et l’existence dans ses représentations.
Rattaché à Agenda
Expo «Démêlés» de Catherine Huppey à l’Abbaye-Ecole de Sorèze (81)
L’exposition « Démêlés » de Catherine Huppey présentée à l’Abbaye-école de Sorèze jusqu’au 6 avril 2014 entre en résonance avec la programmation d’un lieu dédié au thème de l’humain, de la figure humaine au sens large. L’artiste explore le thème du corps et travaille le dessin rapide pour saisir l’instant. Dessins grand format, aquarelles, peintures composent une multitude, dans des postures où l’esthétisme ne cache pas la psychologie des êtres qu’elle scrute.
Rattaché à Agenda
Recherchez sur le site

Inscrivez-vous à la newsletter