Aller au contenu. | Aller à la navigation

narthex Art Sacre, Patrimoine, Creation
Il y a 11 éléments qui correspondent à vos termes de recherche.
Filtrer les résultats
Type d'élément











Éléments créés depuis



Trier par pertinence · date (le plus récent en premier) · alphabétiquement
Le corps de la sculpture, 4e édition de la Biennale de sculpture à Yerres
« Je suis heureux d’ouvrir ce Printemps de la sculpture qui nous réunit autour d’un ensemble de désirs, de rêves, de vertiges, condensés dans des matières diverses, des plus dures aux plus tendres et fragiles, telles la terre, le tissu, le végétal. Si cette exposition n’est pas un vain rassemblement d’objets hétéroclites, c’est parce que chacune des œuvres, dans son originalité, a trouvé un lieu hospitalier, accueillant, dans le Parc, l’Orangerie ou la Ferme Ornées de la propriété du peintre Gustave Caillebotte qui se montre, aujourd’hui, post-mortem, accueillant et mécène comme il le fut pendant sa vie, grâce aux femmes et hommes qui aujourd’hui entretiennent, font vivre et rayonner toute cette propriété Caillebotte. Quelles clés d’unité donnent sens et vie aux sculptures ici rassemblées ? Et quel sens prend cette exposition, ici et maintenant, sur le corps de la sculpture dans l’art contemporain ? Quatre mots sonnent comme autant de réponses à ces questions. »
Rattaché à Blogs / En flânant, en regardant
Quatrième et cinquième vision du Livre II du Scivias d’Hildegard von Bingen : l’Esprit dans l’Eglise et le corps mystique du Christ
Les dernières visions du Livre II du Scivias envisagent toute l’œuvre de salut de la Trinité à travers les sacrements dispensés par l’Eglise sous le souffle de l’Esprit-Saint. La quatrième vision reprend ainsi les sacrements de l’initiation : le baptême et la confirmation. Le point d’orgue se situe à la cinquième vision, avec le corps mystique du Christ qu’est l’Eglise.
Rattaché à Blogs / Écrits mystiques
« L’imperfection est la cime »
Ce sont des corps, exhibant leurs formes, monumentales, exagérées, magnifiques d’excès et de disproportions, splendides dans la lumière qui les révèle, les transfigure. Les photographies en noir et blanc d’Ariane Lopez-Huici qu’expose en ce moment le Musée des beaux-arts de Caen, en dialogue avec les sculptures d’Alain Kirili, peuvent nous troubler sans doute, nous choquer éventuellement mais elles ont à coup sûr la puissance singulière des visions incarnées.
Rattaché à Blogs / En flânant, en regardant
Vision quatrième du Scivias d’Hildegard von Bingen
La quatrième vision du Scivias parle de la création de l’âme, de sa croissance et du choix libre qui lui est laissé. La miniature qui rend compte de cette vision de l’Humanité et de la Vie est composée de six vignettes : une grande, à gauche, et cinq petites, à droite.
Rattaché à Blogs / Écrits mystiques
Expo : Métamorphoses de Véronique Arnold, Gabriele Chiari et Frederique Lucien en Alsace
La Fondation Fernet‐Branca (68) accueille jusqu’au 27 mars 2016 les artistes Véronique Arnold, Gabriele Chiari et Frédérique Lucien. Le titre de l’exposition, « Métamorphoses », illustre l’importance du dessin pour ces trois femmes artistes. Leurs œuvres sur papier sont à la frontière entre l’abstraction et la figuration. Elles résultent du regard que les artistes portent sur les corps qui se montrent et se transforment. En pratiquant la broderie, l’aquarelle ou la peinture de fleurs, les trois artistes réunies font la part belle aux archétypes d’un art féminin et des matériaux « faibles » ou « modestes ». En effet, les formes rayonnent, s’élèvent de la chair au végétal et s’inventent dans une pluralité de techniques étonnantes.
Rattaché à Agenda
Le rêve de Martial Cherrier introduit la saison «Corps/Accords ?» du Passage Sainte-Croix
Le Passage Sainte-Croix s’associe à la Quinzaine Photographique Nantaise avec une exposition qui interpelle notre rapport au corps, son évolution, ses transformations. Les photographies, photomontages et installations de Martial Cherrier, ancien culturiste qui a fait du corps le sujet et le matériau de sa création artistique, ouvrent la saison 2014-2015 du Passage qui a pour thème «Corps/Accords ? ». A travers la quête de Martial Cherrier du corps idéal, l’exposition interroge sur la possibilité de trouver le juste accord entre identité et enveloppe charnelle…
Rattaché à Actualités
Expo à Nantes: Martial Cherrier: Du corps rêvé au corps de rêve?
Pour ouvrir la saison “Corps/Accords ?”, le Passage Sainte-Croix invite jusqu’au 29 novembre 2014 un artiste singulier qui utilise son corps comme matière première de son art : Martial Cherrier. Ce choix audacieux plonge le visiteur dans une réflexion universelle : qu’est-ce que ce corps qui est le mien ? Le Passage Sainte-Croix a souhaité s’arrêter sur le travail de cet artiste car il pose une question centrale : existe-t-il un accord possible avec cette enveloppe charnelle qui me contient ?
Rattaché à Agenda
Exposition: Corps et Âme de Fanny Alloing
Dans la continuité de sa saison 2014-2015 qui a pour thématique « Corps/Accords ? », le Passage Sainte-Croix de Nantes présente les œuvres de Fanny Alloing. Depuis plusieurs années, le corps est le thème central de la création de la plasticienne. Ses silhouettes ouvertes et fragiles sont à découvrir du 6 janvier au 13 février 2015.
Rattaché à Agenda
Et quoi en corps ? Le corps au XXe siècle au LAAC de Dunkerque
Partant de quelques œuvres de sa propre collection, le LAAC de Dunkerque s’est entouré de collections privées et publiques pour aborder l’histoire mouvementée de la représentation du corps au XXe siècle. Pendant ce siècle et comme à chaque époque, le regard des artistes sur le corps a accompagné les événements historiques et sociaux. Depuis le temps où la société (re)découvre son corps, à la beauté redéfinie des dernières décennies, en passant par les figures anonymes de l’après-guerre ou par l’émancipation des années 1960. L’exposition « Every Body », à découvrir jusqu’au 18 septembre 2016, se veut être un seul point de vue qui en appelle d’autres. Ainsi elle participe à la question récurrente: comment l’art nous parle-t-il de nous ?
Rattaché à Actualités
« Réflexion en cours » de Tarik Kiswanson au Collège des Bernardins
Après les installations consécutives de Stéphane Thidet, Pauline Bastard et Lies Hammadouche qui se découvraient dans une Sacristie des Bernardins plongée dans l’obscurité, c’est sous la lumière du jour que se déploient jusqu’au 18 décembre 2016 les sculptures effilées de Tarik Kiswanson. Car la lumière naturelle qui se reflète sur les multiples bandes de métal, induit la relation entre l’œuvre, le spectateur et l’architecture qui les entoure. L’installation « Ongoing reflexction ; you, me so many » de Tarik Kiswanson est un travail sculptural et conceptuel autour du corps, de la matière et de la perception.
Rattaché à Actualités
Recherchez sur le site
Inscrivez-vous à la newsletter