Aller au contenu. | Aller à la navigation

narthex Art Sacre, Patrimoine, Creation
Il y a 18 éléments qui correspondent à vos termes de recherche.
Filtrer les résultats
Type d'élément











Éléments créés depuis



Trier par pertinence · date (le plus récent en premier) · alphabétiquement
Vision 1ère Livre II du Scivias d’Hildegard von Bingen, le Rédempteur (der Löser)
Le premier Livre du Scivias portait sur les thèmes de la création et de la chute, en six visions. Le second Livre évoque, en sept visions, le salut par le Christ Rédempteur, l’Eglise et les Sacrements. Il semble que la miniature illustrant la vision première du Livre II soit la synthèse de tous ces thèmes. Création, Chute, devenir de l’homme et Rédemption sont ici rassemblés en une seule image.
Rattaché à Blogs de Narthex / Écrits mystiques
La musique divine harmonie: Hildegard von Bingen 2/3
Les œuvres musicales composées par Hildegard von Bingen sont regroupées en deux recueils : la « Symphonia harmoniae caelestium revelationum » ou « symphonie de l’harmonie des révélations célestes » et un drame intitulé « Ordo virtutum » dans la tradition médiévale du combat des vices et des vertus. C’est par une pièce du premier de ces recueils que nous entrerons dans l’univers musical d’Hildegarde.
Rattaché à Blogs de Narthex / Ils ont des oreilles, qu'ils entendent
Vision quatrième du Scivias d’Hildegard von Bingen
La quatrième vision du Scivias parle de la création de l’âme, de sa croissance et du choix libre qui lui est laissé. La miniature qui rend compte de cette vision de l’Humanité et de la Vie est composée de six vignettes : une grande, à gauche, et cinq petites, à droite.
Rattaché à Blogs de Narthex / Écrits mystiques
Troisième vision du Scivias, 1ère partie, d’Hildegard von Bingen : Dieu, le Cosmos et l’Humanité
SOMMAIRE: « Que, par les choses visibles et temporelles, les invisibles et les éternelles sont manifestées (Nicht nur das Sichtbare und Zeiliche tut Gott durch seine Schöpfung kund, sondern auch das Unsichtbare) » Scivias, I, 3, 1. La troisième vision du Scivias d’Hildegard von Bingen s’articule en quatre parties : la vision cosmique, son interprétation symbolique, la mise en garde contre Satan, la victoire du Christ sur le Mal.
Rattaché à Blogs de Narthex / Écrits mystiques
La musique divine harmonie: Hildegard Von Bingen 1/3
Le blog « Ecrits mystiques » que vous trouvez sur notre site de Narthex propose une découverte des écrits de Sainte Hildegarde, cette figure extraordinaire du 12ème siècle à qui fut donné de contempler à travers des visions d’une grande précision le mystère de la vie en Dieu. Mais parlerait-on encore aujourd’hui d’elle si son œuvre se limitait seulement à décrire ses visions ? Par son intérêt pour de nombreux domaines de la vie, elle nous est proche : laisser un nom dans le domaine de la création musicale, surtout au Moyen-Âge, quand on est moniale de surcroît, voilà de quoi nous étonner et nous inciter à ouvrir nos oreilles.
Rattaché à Blogs de Narthex / Ils ont des oreilles, qu'ils entendent
Structure du Scivias (Connais les voies) d’Hildegard von Bingen
Le Scivias est le premier ouvrage, rédigé sur dix années par Hildegard von Bingen, entre 1141 et 1151, décrivant 26 visions mystiques et illustré de 35 miniatures. Le titre Scivias est un abrégé de l'expression latine Sci vias Domini (« Apprends à connaître les voies du Seigneur »). Chaque vision est une révélation progressive et fulgurante du Mystère de Dieu :
Rattaché à Blogs de Narthex / Écrits mystiques
Vision seconde du Scivias d’Hildegard von Bingen : der Sündenfall (la Chute de l’Ange)
Le sommaire de la Vision seconde résume le dessin de l’enluminure du Scivias « - Que les anges bienheureux, nullement incités par aucune excitation d'injustice, ne se séparèrent pas de l'amour et de la louange de Dieu. - Que Lucifer considérant la beauté et l'éclat de sa force s'enorgueillit ; et c'est pourquoi avec ceux qui l'imitèrent, il fut précipité de la gloire céleste. »
Rattaché à Blogs de Narthex / Écrits mystiques
Vision seconde du Livre II du Scivias d’Hildegard von Bingen : la Trinité
Dans la seconde vision du Livre II du Scivias, Hildegard von Bingen tente de dévoiler le mystère de la Trinité par l’image d’une infusion lumineuse. Observons les deux cercles concentriques de cette miniature… A l’intérieur du cercle doré apparaît une silhouette d’homme d’un bleu saphir. C’est le Christ-Rédempteur, qui fait un avec le Père et le Saint-Esprit.
Rattaché à Blogs de Narthex / Écrits mystiques
Hildegard von Bingen (1098-1179) : sa vie et son oeuvre
Hildegard von Bingen est née le 16 septembre 1098 à Bermersheim (Hesse), en Allemagne, et décédée, à 81 ans, le 17 septembre 1179 à Rupertsberg (près de Bingen). Religieuse bénédictine devenue abbesse, elle fut une mystique et une musicienne. Sa correspondance avec les empereurs, rois, reines et papes de son époque nous laisse en possession de 390 de ses lettres. Hildegard composa 77 pièces liturgiques, dont certaines ont été enregistrées récemment par des ensembles de musique médiévale. Elle laisse une œuvre musicale, littéraire et spirituelle d’une grande qualité et originalité. En octobre 2012, elle a été déclarée « Docteur de l’Eglise ».
Rattaché à Blogs de Narthex / Écrits mystiques
9e vision d’Hildegard von Bingen dans le Livre des Œuvres divines
La neuvième vision est la quête de la Sagesse éternelle. La cité de Dieu se trouve en haut de la miniature, au-dessus de deux personnages qui représentent la Sagesse et le Verbe de Dieu Tout-Puissant.
Rattaché à Blogs de Narthex / Écrits mystiques
Recherchez sur le site
Inscrivez-vous à la newsletter