Aller au contenu. | Aller à la navigation

narthex Art Sacre, Patrimoine, Creation
Il y a 3 éléments qui correspondent à vos termes de recherche.
Filtrer les résultats
Type d'élément











Éléments créés depuis



Trier par pertinence · date (le plus récent en premier) · alphabétiquement
L'empreinte de Claude Viallat
Claude Viallat est né à Nîmes en 1936. (1) Comme la plupart des peintres au début de leur carrière, il a peint des toiles en cherchant d’abord une composition au crayon sur une feuille de papier. Puis il reportait cette composition sur une toile ; mais alors il déplorait toujours le décalage entre ce qu’il avait dessiné et ce qu’il avait peint. Rapidement, il a décidé de travailler avec la même forme en prenant la plus simple, la plus élémentaire et la plus immédiate. Cette figure de base est un long rectangle aux angles adoucis qui évoquent un haricot ou un osselet.
Rattaché à Portraits d'artistes
Claude Viallat à Nantes, le pari de l’imprévisible
Après la grande rétrospective consacrée par le Musée Fabre de Montpellier à Claude Viallat à l’été-automne 2014, retraçant l’ensemble de son parcours à travers plus de 150 œuvres, le musée des Beaux-Arts de Nantes propose jusqu’au 17 mai 2015 une approche plus intimiste du travail de l’artiste. Autour des deux peintures présentes dans ses collections, le musée a installé une quarantaine d’œuvres de Claude Viallat, produites entre 1967 et 2015, dans son « annexe d’exposition », la Chapelle de l’Oratoire. En choisissant le thème unique de la mer, l’exposition invite à suivre l’artiste dans ses recherches sur les supports, les formes, les couleurs, les matériaux. Elle entend ainsi montrer la richesse, la variété et l’incroyable renouvellement du travail de cet artiste majeur de la scène française.
Rattaché à Actualités
Exposition: Claude Viallat. Voiles, cordes, filets, parasols... (Nantes)
Conservant deux œuvres de Claude Viallat dans ses collections, le musée des Beaux-Arts de Nantes en présente jusqu’au 17 mai 2015 une quarantaine, réalisées entre 1967 et 2015. Le thème choisi est celui du rapport de l’artiste à la mer. Depuis 1988, il n’a cessé d’utiliser des voiles à sa disposition, rebuts de planches à voile, de voiliers, de dériveurs, ou des tauds de bateau, tentes, parasols, etc... En se limitant à un thème, l’exposition qui se tient dans la chapelle de l'Oratoire entend ainsi montrer la richesse, la variété et l’incroyable renouvellement du travail de Claude Viallat.
Rattaché à Agenda
Recherchez sur le site

Inscrivez-vous à la newsletter