Aller au contenu. | Aller à la navigation

narthex Art Sacre, Patrimoine, Creation
Il y a 4 éléments qui correspondent à vos termes de recherche.
Filtrer les résultats
Type d'élément











Éléments créés depuis



Trier par pertinence · date (le plus récent en premier) · alphabétiquement
Claude Lévêque, l'enfant et le Cobra
Le 8 juillet 1866 au couvent Saint-Gildard de Nevers, Marie-Bernarde dite Bernadette Soubirous disparait sous le bonnet et la pèlerine des postulantes chez les Sœurs de la Charité et de l'Instruction chrétienne. Elle expliquait : « je suis venue ici pour me cacher.» Le 5 octobre 2013 dans les locaux de l'agence Mazarine, agence de communication dédiée aux marques de luxe, Claude Lévêque révèle au public à l'occasion de la Nuit Blanche une série d'œuvres intitulée comme l'une d'elles : « je suis venu ici pour me cacher ».
Rattaché à Portraits d'artistes
Exposition : Claude Lévêque à Rodez : un parcours dans trois lieux d’exposition de la ville
C’est une exposition conçue comme un parcours à laquelle nous convie Claude Lévêque à Rodez cet été. Habitué à métamorphoser les lieux qu’il investit pour nous faire entrer dans d’autres mondes esthétiques, l’artiste a installé jusqu’au 27 septembre 2015 des dispositifs lumineux au musée Soulages, sous la verrière du musée Fenaille ainsi que dans une vitrine d’un magasin de la ville. Des installations comme une fiction à la fois majestueuses, romantiques et mystérieuses qui veulent bousculer les habitudes perceptives pour rapprocher les visiteurs les uns des autres.
Rattaché à Agenda
Exposition : Claude Lévêque, « Here I rest – Mon repos au Château » à l’Institut Culturel Bernard Magrez (Bordeaux)
Jusqu’au 26 janvier, Claude Lévêque propose pour la première fois une exposition dans un contexte aussi singulier qu’envoûtant: le Château Labottière érigé en 1773 à Bordeaux. A travers une douzaine d’œuvres visuelles et sonores, l’artiste invite à un parcours personnel et universel, celui de son enfance, qui se décline comme une méditation poétique…et mécanique !
Rattaché à Agenda
Installation de Claude Lévêque sous la Pyramide du Louvre
A la suite de Wim Delvoye en 2012 et de Loris Gréaud en 2013, Claude Lévêque a été invité par le Louvre à investir sa Pyramide. L’installation monumentale créée in situ intitulée « Sous le plus grand chapiteau du monde » est le premier volet d’une intervention qui viendra, en 2015, habiter les fossés et le donjon du Louvre médiéval. Cette œuvre lumineuse fait dialoguer la mémoire de l’artiste avec celle des lieux, et place le visiteur « entre coercition et ravissement ».
Rattaché à Agenda
Recherchez sur le site
Inscrivez-vous à la newsletter